Épargner pour ses enfants : quels produits financiers ?

Patrimoine Assurance-vie
Fiche pratique

Choisir les bons produits financiers Plusieurs produits d’épargne permettent de mettre de l’argent de côté pour les enfants et petits-enfants. L’épargne est un moyen d’aider vos enfants : Financement des études, permis de conduire, apport pour un projet. C’est commencer à constituer une épargne pour l’enfant, dont il pourra profiter à partir de ses18 ans.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Choisir les bons produits financiers

Plusieurs produits d’épargne permettent de mettre de l’argent de côté pour les enfants et petits-enfants.

L’épargne est un moyen d’aider vos enfants : Financement des études, permis de conduire, apport pour un projet. C’est commencer à constituer une épargne pour l’enfant, dont il pourra profiter à partir de ses18 ans.

Quels sont les produits à disposition à souscrire pour un enfant ?

De nombreuses occasions peuvent donner lieu au versement d'argent à un enfant comme un anniversaire, une naissance, une fête….

A la naissance d’un enfant, l’option première se porte souvent sur les livrets d’épargne mais il y en a d’autres.

Qui peut ouvrir un produit d'épargne à un enfant ?

Pour un enfant l'ouverture d'un produit d'épargne ne peut être faite que par les parents ou par le ou les représentants légaux.

Dans le cas où les fonds sont versés par les grands parents, ce sont les représentants légaux qui doivent ouvrir le produit.

Une particularité, le Livret A peut être ouvert par un mineur à partir de 16 ans, sans le consentement des parents.

Produits d'épargne pouvant être ouverts dès la naissance d'un enfant

Livret A
Plafonds des dépôts : 22 950 € (hors capitalisation des intérêts) pour les personnes physiques
1 seul livret par personne.
Disponibilité des fonds :

Jusqu'à 16 ans le mineur devra demander l’autorisation du représentant légal pour retirer les fonds

Après 16 ans, le mineur pourra retirer seul les fonds.

Le CEL (Compte épargne logement)
Plafonds des dépôts : 15 300 € (hors capitalisation des intérêts)
1 seul livret par personne.
Disponibilité des fonds : 

Jusqu'aux 18 ans de l'enfant, l’accord du représentant légal est obligatoire pour tout retrait.

Le PEL (Plan d'épargne logement)

1 seul plan par personne.

Plafonds des dépôts : 61 200 € (hors capitalisation des intérêts)

Versement : Les versements annuels doivent atteindre un minimum de 540 € par an.

Après 10 ans d’existence du plan, plus de versements possibles et la durée totale d’un PEL ouvert après le 28 février 2011 ne peut excéder 15 ans.

Disponibilité des fonds :  

Avant ses 18 ans, le mineur aura besoin de l’accord du représentant légal pour retirer de l’argent d’un PEL.

Tout retrait entraîne la clôture du plan

Le compte ou livret bancaire

C’est un compte d’épargne rémunéré dont les modalités sont fixées par les établissements bancaires.
Plafonds des dépôts :  il n'y a pas de plafond de dépôt
Disponibilité des fonds : jusqu'aux 18 ans de l'enfant, c'est le représentant légal qui assure la gestion du compte.

L'assurance vie

Versements libre ou programmé.
Plafonds des dépôts : pas de plafonds.

Une assurance-vie au nom de l’enfant peut être ouverte dès sa naissance.

En ouvrant l’assurance vie avant les 10 ans de l’enfant, quand il aura 18 ans il bénéficiera de la fiscalité des contrats de plus de 8 ans, retraits non imposés sous le seuil de 4 600 € de plus-value annuelle.

A noter que même avant cette échéance, les fonds seront disponibles.

Formalisme à respecter :

Tous les documents doivent être signés par les deux représentants légaux si l’enfant a moins de 12 ans.

Si l’enfant a plus de 12 ans, il faut en plus obtenir le consentement de l’enfant 

La clause bénéficiaire pour un enfant mineur sera obligatoirement : « les héritiers légaux de l’assuré ».

Mineur, l’enfant ne peut pas effectuer de rachat sur son assurance-vie sans l’accord de ses parents.

A ses 18 ans, il pourra disposer librement de son assurance.

Possibilité de joindre un « pacte adjoint » afin de bloquer le capital.

Les parents souscripteurs du contrat peuvent décider de bloquer le capital jusqu’à un âge défini dans la limite des 25 ans. Ou ils peuvent aussi fixer des conditions d’utilisation du capital, comme le financement des études, d’une voiture….

Pour ouvrir une assurance-vie à un enfant de moins de 12 ans, la signature des deux représentants légaux est obligatoire. Le mineur doit également donner son consentement.

Après ses 12 ans

Livret jeune
Plafonds des dépôts : 1600 € (hors capitalisation des intérêts)
Taux de rémunération : librement fixé par les établissements bancaires
Détention : produit réservé aux jeunes de 12 à 25 ans.

1 seul livret par personne
Disponibilité des fonds :

Jusqu’à ses 16 ans, les mineurs ont besoin de l'autorisation de leur représentant légal pour effectuer des retraits.

Entre 16 et 18 ans, retraits possibles sauf si le représentant légal s'y oppose.

Après 18 ans, retraits seuls possibles.

À partir de 16 ans

Possibilité d’ouvrir un compte courant avec une carte de paiement.

Les parents doivent donner leur accord et se porter caution, ils restent responsables en cas d’incident sur le compte bancaire de leur enfant mineur

Certaines banques proposent des cartes de paiement avec des limites de retraits et paiements, et avec autorisation préalable.

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.