TVA : essence déductible à 40% en 2019

INTÉRIM
Actualité

La loi de finances pour 2017 a instauré un alignement progressif sur 5 ans des règles de déduction de la TVA sur l’essence sur celles du gazole. Pour l’année 2019, ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

La loi de finances pour 2017 a instauré un alignement progressif sur 5 ans des règles de déduction de la TVA sur l’essence sur celles du gazole. Pour l’année 2019, la TVA sera déductible à 40% sur l’essence.

Fiscalité gazole/essence : un alignement progressif

Le régime fiscal du gazole a longtemps été plus favorable à celui de l’essence. La volonté des précédents Gouvernements a été de réduire cet écart de fiscalité. Cela s’est tout d’abord traduit à travers la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques). La hausse initialement prévue pour 2019 a néanmoins été annulée compte tenu du mouvement des gilets jaunes.

En matière de récupération de TVA, la différence de traitement était jusqu’ici très importante. Jusqu’en 2016, la TVA sur l’essence était totalement non-récupérable pour les véhicules de tourisme comme pour les véhicules utilitaires. À l’inverse, la TVA sur le gazole est déductible à 100% pour les véhicules utilitaires et à 80% pour les véhicules de tourisme.

TVA gazole/essence : alignement complet en 2022

L’article 31 de la loi de finances pour 2017, adopté sous le précédent Gouvernement, a ainsi instauré un alignement sur 5 des règles de récupération de la TVA sur ces des 2 carburants. En 2022, la TVA sera récupérable sur l’essence dans les mêmes conditions que pour le gazole.

Achat de carburant

Essence

Gazole

Véhicules de tourisme

Véhicules utilitaires

Véhicules de tourisme

Véhicules utilitaires

Jusqu’en 2016

0%

0%

80%

100%

2017

10%

0%

80%

100%

2018

20%

20%

80%

100%

2019

40%

40%

80%

100%

2020

60%

60%

80%

100%

2021

80%

80%

80%

100%

À compter de 2022

80%

100%

80%

100%

Les lois de finances pour 2018 et pour 2019 adoptées sous le Gouvernement actuel n’ont pas remis en cause ces dispositions.

40% de TVA récupérable sur l’essence

Les deux premières années de transition n’ont permis qu’une faible déduction de la TVA sur l’essence ; 10% en 2017 (seulement pour les véhicules de tourisme) et 20% l’an dernier.

En 2019, le taux de récupération est porté à 40% pour les véhicules utilitaires et pour les véhicules de tourisme. Pour rappel, en comptabilité, la TVA non-récupérable est portée en charge.

Exemple :

Sur un achat pour des besoins professionnels à hauteur de 50 € HT d’essence avec une TVA à 20% (10 € de TVA), le montant de la TVA déductible s’élève en 2019 à 4 € soit 10 € x 40%.

La TVA non récupérable s’élève à 6 € (soit 10 – 6) et est inscrite en charge. L’enregistrement comptable prendrait ainsi la forme suivante :

N° Compte

Libellé

Débit

Crédit

6061

Fournitures non-stockables (50+6)

56

44566

Etat-TVA déductible

4

401

Fournisseurs

60