Barème IR sur les revenus de 2019 et 2020 : éviter les confusions !

IMPÔT SUR LE REVENU - IRPP
Actualité

L’article 2 de la loi de finances pour 2020 prévoit une réduction de l’impôt sur le revenu pour les 2 premières tranches, mais uniquement pour les revenus de 2020. Pour ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

L’article 2 de la loi de finances pour 2020 prévoit une réduction de l’impôt sur le revenu pour les 2 premières tranches, mais uniquement pour les revenus de 2020. Pour les revenus de 2019 (dépôt des déclarations en mai prochain), les taux sont stables et les tranches sont revalorisées de 1%. Le risque de confusion dans l’esprit des contribuables est réel.

Barème impôt sur les revenus de 2019

L’article 2 de la loi de finances pour 2020 revalorise les tranches du barème de l’impôt sur le revenu en fonction de la hausse des prix hors tabac attendue pour 2019 soit 1%. Le barème de l’IR sur les revenus de 2019 est donc le suivant :

Fraction de revenu imposable par part (revenus 2019)

Taux d’imposition

N'excédant pas 10 064 €

0%

Supérieure à 10 064 € et inférieure ou égale à 27 794 €

14%

Supérieure à 27 794 € et inférieure ou égale à 74 517 €

30%

Supérieure à 74 517 € et inférieure ou égale à 157 806 €

41%

Supérieure à 157 806 €

45%


C’est ce barème qui sera appliqué aux revenus de 2019 qui devront être déclarés en mai prochain. On peut également utiliser pour évaluer son impôt, les formules de calcul directes :

Valeur du quotient R/Nombre de parts N (2019)

Montant de l'impôt brut

N'excédant pas 10 064 €

0

Supérieure à 10 064 € et inférieure ou égale à 27 519 €

(R x 0,14) - (1.408,96 x N)

Supérieure à 27 519 € et inférieure ou égale à 74 517 €

(R x 0,30) - (5.856,00 x N)

Supérieure à 74 517 € et inférieure ou égale à 157 806 €

 (R x 0,41) - (14.052,87 x N)

Supérieure à 157 806 €

(R x 0,45) - (20.365,11 x N) 

Barème impôt sur les revenus de 2020

La disposition la plus médiatisée de ce budget 2020 est la baisse de l’IR à hauteur de 5 milliards € promise à l’issue du Grand débat national. Le taux de la première tranche est réduit de 3 points et les seuils des 2 premières tranches sont abaissés.

Ce nouveau barème ne s’appliquera qu’aux revenus perçus en 2020 et qui devront être déclarés en mai 2021. Les seuils présentés ci-dessous seront revalorisés lors de la loi de finances pour 2021.

Fraction de revenu imposable par part (revenus 2020)

Taux d’imposition

N'excédant pas 10 064 €

0%

Supérieure à 10 064 € et inférieure ou égale à 25 659 €

11%

Supérieure à 25 658 € et inférieure ou égale à 73 369 €

30%

Supérieure à 73 369 € et inférieure ou égale à 157 806 €

41%

Supérieure à 157 806 €

45%


Compte tenu de la baisse de l’IR, le calcul de la décote est également aménagé et la réduction d’impôt sous conditions de ressources est supprimée.

Prise en compte pour le prélèvement à la source

Le prélèvement à la source applicable dès janvier 2020 prendra en compte le nouveau taux de 11% pour déterminer le taux de prélèvement à la source applicable.

Le nouveau barème évoqué ci-dessus sera appliqué de septembre 2020 à août 2021 pour la détermination du prélèvement à la source. Entre janvier et août 2020, les seuils spécifiques suivants seront appliqués :

Fraction de revenu imposable par part (prélèvement à la source de janvier à août 2020)

Taux d’imposition

N'excédant pas 9 964 €

0%

Supérieure à 9 964 € et inférieure ou égale à 25 405 €

11%

Supérieure à 25 405 € et inférieure ou égale à 72 643 €

30%

Supérieure à 72 643 € et inférieure ou égale à 156 244 €

41%

Supérieure à 156 244 €

45%