L’exonération d’impôt sur le revenu pour l’indemnité transport est portée à 500 € dès 2020

Impôt sur le revenu - IRPP
Actualité

La limite d’exonération d’impôt sur le revenu pour la prise en charge par l’employeur des frais de carburant pour les trajets domicile-travail est portée de 400 à 500 pour l’année ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

La limite d’exonération d’impôt sur le revenu pour la prise en charge par l’employeur des frais de carburant pour les trajets domicile-travail est portée de 400 à 500 pour l’année 2020. L’administration fiscale vient de commenter ces dispositions (actualité BOFiP du 28 mai 2021).  

Le plafond d’exonération de l’indemnité transport

Les employeurs qui offrent à leurs salariés une indemnité en vue de compenser les frais de trajet de leur domicile à leur lieu de travail dans le cadre du « forfait mobilités durables » ainsi que les frais de carburant ou des frais de recharge des véhicules propres (électriques, hybrides ou roulant à hydrogène), permettaient d’octroyer une source de revenu non imposable, tant à l’impôt sur le revenu qu’en cotisations sociales, dans la limite de 400 € jusqu’à fin 2019.

L’article 57 de la loi n°2020-1721 du 29 décembre 2021 (loi de finances pour 2021) a porté cette limite à 500 € à compter des rémunérations perçues dès 2020. Toutefois, le plafond d’exonération au titre des seuls frais de carburant reste fixé à 200 € par an.

Un cumul limité à 500 €

Le commentaire de l’administration fiscale, publié au BOFiP le 28 mai 2021 rappelle que la limite s’entend de l’ensemble des aides accordées aux salariés pour le trajet domicile-lieu de travail. Ainsi la prise en charge obligatoire à hauteur de 50% des frais d’abonnement aux transports en commun publics (carte Navigo en Île-de-France) est à cumuler avec l’indemnité « carburant » pour déterminer cette limite d’exonération de 500 €.

En outre, sont exclus du bénéfice de la prise en charge des frais de carburant les salariés suivants :

  • ceux bénéficiant de la mise à disposition permanente, par leur employeur, d'un véhicule avec prise en charge par ce dernier des frais de carburant
  • ceux qui ne supportent aucun frais de transport, du fait de la distance réduite qui sépare leur domicile de leur lieu de travail
  • ceux qui ne supportent aucun frais de transport, car leur employeur assure gratuitement leurs déplacements.

Source : Actualité BOFiP du 28 mai 2021