Conciliation et transaction fiscale

Modèle de lettre

Résumé de la lettre

En cas de contrôle fiscal, si des erreurs sont constatées par le vérificateur, ce dernier envoie alors une proposition de rectification. Le contribuable peut alors demander une transaction auprès de l’administration fiscale dans le but d’obtenir une diminution des pénalités et/ou des délais de paiement. S’agissant d’un recours gracieux, l’administration n’est pas tenue d’accepter votre demande. En outre, si un accord est trouvé, le contribuable s’engage à ne pas reprendre la procédure contentieuse. Cette demande de transaction peut notamment être réalisée après décision de la Commission départementale de maintenir le redressement initial.

Télécharger gratuitement ce modèle de lettre

Modèle de conciliation et transaction fiscale

Expéditeur

                                                                                                         Destinataire 

                                                                                                         A l’attention de Monsieur le Directeur

                                                                                                         des services fiscaux

                                                                                                         A …(Ville), le …(date)

Lettre recommandée avec accusé de réception

Objet : demande de transaction

Référence : notification de redressement n°…

Dossier suivi par M. …

Monsieur le Directeur,

M… Inspecteur des impôts (nom du vérificateur), a réalisé une vérification de comptabilité de notre société dans nos locaux entre le … et … (précisez les dates de début et de fin de la vérification), et nous a adressé en conséquence en date du …, une proposition de rectification.

Ce redressement a fait l’objet d’un avis de mise en recouvrement le…, dont vous trouverez copie ci-jointe.

Notre société est actuellement dans une situation financière délicate. En effet, …. (précisez éventuellement l’origine de ces difficultés, la conjoncture économique etc.). Nous sommes dans l’incapacité actuelle de faire face aux sommes que votre administration nous réclame.

Une mise en recouvrement immédiate de ces sommes hypothèquerait l’avenir de notre société. Nous serions alors dans l’obligation… (évoquez la nécessité de procéder à des licenciements).

Nous sollicitons en conséquence, de votre part, une réduction du montant des pénalités dont nous sommes redevables.  Nous vous remercions par avance de l’attention que vous voudrez bien accorder à notre demande.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions de croire, Monsieur le Directeur, à l’assurance de notre considération distinguée.

                                                                                                              Prénom, Nom

                                                                                                              Qualité

                                                                                                              Signature

Télécharger cette lettre au format WORD/RTF