Suramortissement des poids lourds « propres » : prorogation jusqu’en 2030

Déduction exceptionnelle de 40%
Actualité

La loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets proroge jusqu’en 2030 le dispositif de suramortissement des véhicules poids lourds et des ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

La loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets proroge jusqu’en 2030 le dispositif de suramortissement des véhicules poids lourds et des véhicules utilitaires utilisant des énergies propres (article 133 de la loi 2021-1104 du 22 août 2021).

Une liste d’énergie propre progressivement allongée

Les entreprises faisant l’acquisition de véhicules poids lourds et de véhicules utilitaires légers utilisant des énergies propres bénéficient depuis 2016 d’un dispositif de suramortissement. Progressivement, la liste des énergies propres a été allongée :

Énergies

Année d’éligibilité au dispositif de suramortissement (article 39 decies A du CGI)

Gaz naturel, biométhane carburant, carburant ED95

2016

Energie électrique, hydrogène

2019

Carburant B100

2020

Un suramortissement qui varie en fonction du poids

En outre, le montant de l’avantage fiscal varie en fonction du poids du véhicule :

Poids du véhicule

Taux de la déduction exceptionnelle

Economie d’IS (taux à 25%)

Entre 2,6 et 3,5 tonnes

20%

5%

Entre 3,5 et 16 tonnes

60%

15%

Supérieur à 16 tonnes

40%

10%

Le suramortissement consiste à pratiquer une déduction exceptionnelle étalée sur la durée d’amortissement fiscal du véhicule.

Pour un véhicule éligible entre 3,5 et 16 tonnes, la déduction exceptionnelle s’élève à 60% de la valeur d’acquisition HT du véhicule. Ce montant fait l’objet d’une déduction extra-comptable étalée sur la durée d’amortissement. À compter des exercices ouverts au 1er janvier 2022, le taux d’IS sera de 25% pour toutes les sociétés. En retenant ce taux, l’avantage fiscal global pour ce type de véhicule s’élèvera à 60% x 25% = 15%. Le dispositif correspond à une restitution à l’entreprise éligible de 15% de la valeur du véhicule.

Prorogation jusqu’en 2030

Ce dispositif de suramortissement devait s’appliquer aux véhicules éligibles acquis ou pris en location jusqu’au 31 décembre 2024. L’article 133 de la loi n°2021-1104 du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets proroge cette mesure jusqu’au 31 décembre 2030.

Source : Article 133 de la loi 2021-1104 du 22 août 2021

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.