Péage de transit poids lourds (ex-écotaxe) : mise en place aux premiers mois de 2015

- Actualité ENTREPRISE

Le péage de transit poids lourds devait être mis en place à compter du 1er janvier 2015. Le secrétaire d'Etat aux transports vient néanmoins d'annoncer un report de son entrée ...

Accès illimité même hors ligne

PDF

Le péage de transit poids lourds devait être mis en place à compter du 1er janvier 2015. Le secrétaire d'Etat aux transports vient néanmoins d'annoncer un report de son entrée en vigueur.

Une entrée en vigueur reportée

Le secrétaire d'Etat aux transports, Alain Vidalies vient d'annoncer ce vendredi 26 septembre, le report de l'entrée en vigueur du péage de transit poids lourds aux "premiers mois de 2015".

Annonce d'Alain Vidalies, du 26 septembre 2014

Ce n'est pas une décision de report sine die, mais une question de semaines supplémentaires pour mener à bien l'expérimentation [...].

L'expérimentation évoquée doit démarrer le 1er octobre, notamment à Paris. Il durera environ 3 mois, sans facturation.

Un péage qui remplace l'écotaxe

Le péage de transit poids lourds remplace l'écotaxe qui devait initialement être mise en place le 1er octobre 2013. Elle avait ensuite été reportée au 1er janvier 2014 puis suspendue et supprimée à la suite notamment de la révolte des "bonnets rouges".

Ce nouveau péage conserve le même objectif que l'écotaxe, le financement des infrastructures de transport. Tout comme le prévoyait l'écotaxe, le péage de transit poids lourds concernera les véhicules de transport routier de marchandises ayant un poids total supérieur à 3,5 tonnes, qui utilisent le réseau routier non soumis à péage.

En revanche, son application territoriale est substantiellement réduite par rapport à ce que prévoyait l'écotaxe. Seuls seront concernés par le futur péage, les principaux axes routiers français soit environ 4.000 kilomètres, contre 15.000 prévus par l'écotaxe. La Bretagne se trouve largement épargnée par ce nouveau péage.

Le tarif moyen est fixé à environ 13 centimes par kilomètre. En conséquence, le nouveau péage devrait rapporter 550 millions € par an au niveau national contre 1,15 milliard pour l'écotaxe.

Accès illimité même hors ligne

PDF

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note

Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?

Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.

Posez votre votre question sur le forum