2021 : les principaux changements fiscaux pour les particuliers

IMPÔT SUR LE REVENU - IRPP
Actualité

Toute la rédaction de legifiscal.fr souhaite à ses lecteurs une bonne année et une bonne santé pour l’année 2021. Pour commencer cette nouvelle année, nous vous proposons un focus ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Toute la rédaction de legifiscal.fr souhaite à ses lecteurs une bonne année et une bonne santé pour l’année 2021. Pour commencer cette nouvelle année, nous vous proposons un focus sur les principaux changements prévus pour l’année 2021 pour les particuliers.

Impôt sur le revenu

La loi de finances pour 2020 avait été marquée par une baisse de l’impôt sur le revenu pour les classes moyennes, la tranche à 14% passant à 11%. Pour 2021, peu de changements sont au programme. Les tranches du barème de l’impôt sur le revenu sont revalorisées de seulement 0,2%, soit la prévision d’évolution de l’indice des prix à la consommation hors tabac :

  • En-dessous de 10.084 € : 0%,
  • De 10.084 € à 25.710 € : 11%,
  • De 25.710 € à 73.516 € : 30%,
  • De 73.516 € à 158.122 € : 41%,
  • Au-dessus de 158.122 € : 45%.

Réductions et crédits d’impôt

S’agissant des réductions et crédits d’impôt, on rappelle qu’en 2020, le plafond de versement aux associations permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt de 75% a été porté à 1.000 € pour 2020, soit une réduction maximum de 750 €. La dernière loi de finances a prorogé cette mesure pour 2021.

Il en est de même avec la réduction Madelin relative aux souscriptions au capital de PME. Le taux de réduction d’impôt majoré à 25% (au lieu de 18%) est prorogé pour les souscriptions réalisées jusqu’au 31 décembre 2021.

2021 voit également la suppression définitive du crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Ce dispositif d’incitation à la réalisation de travaux de rénovation énergétique est remplacé par le dispositif « Ma Prime Rénov’ » dont le montant dépend de la nature du chantier engagé et du niveau de ressources du foyer fiscal.

Enfin, le dispositif fiscal « Loi Pinel » qui incite à l’investissement locatif immobilier sera prolongé jusqu’en 2022 dans des conditions identiques et fera l’objet d’une réduction progressive en 2023 et 2024 afin de le remplacer par un dispositif plus efficient.

Taxe d’habitation et redevance TV

2020 marquait la fin de la taxe d’habitation sur les résidences principales pour 80% des Français. En 2018, ils avaient bénéficié d’un abattement de 30% et de 65% en 2019. La loi de finances pour 2020 a également prévu une suppression progressive de la taxe d’habitation pour les 20% de Français les plus aisés :

  • Abattement de 30% dès 2021
  • Abattement de 65% en 2022
  • Suppression totale en 2023.

Le seuil d’exonération totale de la taxe d’habitation s’élève à 27.706 € de revenu fiscal de référence pour une part (44.125 € pour 2 parts, 50.282 € pour 2,5 parts, 56.439 € pour 3 parts, etc.).

La loi de finances pour 2021 ne prévoit aucune revalorisation de la contribution à l’audiovisuel public. Elle s’élèvera à 138 € en 2021 comme en 2020.