PLF 2021 : les principales mesures pour les particuliers

CRÉDIT D'IMPÔT
Actualité

Lundi 28 septembre 2020, le Gouvernement présente un premier projet de loi de finances pour l’année à venir. Soucieux de l’environnement, le texte prévoit des mesures concrètes qui toucheront les ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Lundi 28 septembre 2020, le Gouvernement présente un premier projet de loi de finances pour l’année à venir. Soucieux de l’environnement, le texte prévoit des mesures concrètes qui toucheront les foyers français. Les étudiants et les sans-abri n’ont pas été oubliés puisqu’ils verront leurs conditions de subsistance s’améliorer.

Le Gouvernement souhaite « verdir » la France

Les mesures principales pour les particuliers sont essentiellement tournées vers l’écologie. Afin de soutenir la rénovation thermique des logements, le Gouvernement a mis en place dès janvier 2020 le dispositif MaPrimeRenov’ pour les propriétaires aux revenus moyens qui souhaitent améliorer l’isolation de leur résidence principale. Cette mesure sera élargie à l’ensemble des ménages, quel que soit leur niveau de revenus, aux copropriétés ainsi qu’aux propriétaires bailleurs. Ce dispositif remplace le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) qui s’éteindra fin 2020.

En soutien au secteur automobile, le Gouvernement reconduit le bonus écologique pour l’acquisition d’un véhicule économe en gaz à effet de serre. Pour mémoire, cette aide peut se monter jusqu’à 7.000 €. Le PLF prévoit aussi l’octroi d’un crédit d’impôt pour l’installation de bornes de recharge de véhicules électriques sur les places de stationnement résidentiel.

Des mesures qui impacteront le quotidien

Le PLF pour 2021 apporte un lot de mises à jour au sujet du logement. Outre l’élargissement du dispositif MaPrimeRenov’, il prévoit une simplification de l’attribution de l’aide au logement en modifiant le critère d’octroi basé jusqu’à présent sur les revenus de N-2 pour prendre en considération le revenu actuel, rendant ainsi une aide plus réactive lors notamment d’une baisse de revenus.

Le plan Logement d’abord lancé en 2017 continuera de se développer, plus de 11.000 places seront créées pour les hébergements d’urgence, dont 1.000 seront réservées pour les femmes victimes de violences.

Enfin, le prix du ticket de restaurant universitaire CROUS pour les étudiants boursiers fixé à 1 € depuis la rentrée de septembre est maintenu pour 2021.

Source : Dossier de presse PLF2021

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.