Projet de loi de finances pour 2021 : les chiffres clés

PLAN DE RELANCE
Actualité

Le Gouvernement a présenté ce lundi 28 septembre 2020 le projet de loi de finances pour 2021 (PLF 2021). Il comprend de nombreuses mesures issues du plan de relance de ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Le Gouvernement a présenté ce lundi 28 septembre 2020 le projet de loi de finances pour 2021 (PLF 2021). Il comprend de nombreuses mesures issues du plan de relance de l’économie.

Déficit de 6,7%

Le plan de relance de l’Économie a été annoncé le 3 septembre dernier par le Gouvernement. Le PLF 2021 présenté aujourd’hui met en œuvre de nombreuses mesures de ce plan de 100 milliards €. Après une croissance estimée à -10% cette année, le budget a été construit sur la base d’une prévision de +8% en 2021.

Compte tenu des mesures d’urgence mises en œuvre pour répondre à la crise sanitaire et économique, le déficit public devrait atteindre -10,2% du PIB en 2020 et devrait être ramené à -6,7% en 2021.

Baisse des impôts

Malgré ce contexte, le Gouvernement poursuit sa politique de réduction des impôts :

  • poursuite de la suppression progressive de la taxe d’habitation (suppression totale pour 80% des Français dès 2020, et abattement de 30% en 2021 pour les 20% de français aux revenus les plus élevés)
  • poursuite de la baisse de l’impôt sur les sociétés
  • mise en œuvre de la baisse des impôts de production (CVAE notamment) à hauteur de 10 milliards €.

Avec toutes ces mesures le taux de prélèvements obligatoire passerait de 44,8% en 2020 à 43,8% en 2021.

Explosion de la dépense publique

 

2019

2020

2021

Taux de prélèvement obligatoire

44,1%

44,8%

43,8%

Déficit public

-3%

-10,2%

-6,7%

Dette publique

98,1%

117,5%

116,2%

Taux de dépenses publiques

54%

62,8%

58,5%


Le Gouvernement assume pleinement une hausse de la dépense publique. Elle devrait passer de 54% en 2019 à 62,8% en 2020. L’objectif est de 58,5% l’an prochain. Les crédits des ministères seront augmentés de 11,3 milliards €, principalement au bénéfice des ministères de la Justice et de l’Éducation nationale.

La hausse des dépenses s’explique également par les moyens accordés à France relance ainsi qu’aux dépenses en faveur de la jeunesse, et à la hausse de la contribution française à l’Union européenne.

Source : PLF 2021 - dossier de presse

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.