Annonce François Hollande : "des baisses d'impôts quoi qu'il arrive en 2016"

Actualité

Annonce du jeudi 20 août 2015 Dans le cadre d'un déplacement en Isère, ce jeudi 20 août, le Président de la République a précisé ses propos tenus hier sur d'éventuelles ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Annonce du jeudi 20 août 2015

Dans le cadre d'un déplacement en Isère, ce jeudi 20 août, le Président de la République a précisé ses propos tenus hier sur d'éventuelles baisses d'impôts. Il promet une réduction de ces impôts en 2016 quoi qu'il arrive.

Extrait annonce François Hollande, jeudi 20 août 2015

 Il doit y avoir une croissance plus forte en 2016, il y aura donc des baisses d’impôts quoi qu’il arrive en 2016. Pour en fixer l’ampleur, ça dépendra de la croissance que nous pourrons atteindre en 2016 . [...]

Pour l'année 2015, ce que nous avons comme résultats au premier trimestre et second trimestre nous permet de dire avec netteté qu'il y aura plus de 1% de croissance. 

Cette annonce fait suite à la publication du taux de croissance à 0% pour le second trimestre 2015, après un 1er trimestre à 0,7%. Nous rappelons que pour 2016, le gouvernement prévoit une croissance du PIB de 1,5%, seuil nécessaire à la création d'emploi. Le Président de la République a évidemment rappelé son objectif prioritaire de réduire le chômage.

Extrait annonce François Hollande, jeudi 20 août 2015 

 Chacun sait ici que s’il n’y a pas 1,5% de croissance, voire davantage, il ne peut pas y avoir suffisamment de création d’emplois pour faire baisser le chômage.

Interview publiée le 19 août 2015

Cette annonce vient préciser les propos tenus par le chef de l'Etat dans une interview publiée hier dans plusieurs titres régionaux du groupe Ebra.

Interview de François Hollande publiée le 19 août 2015

Si la croissance s'amplifie en 2016, nous poursuivrons ce mouvement car les Français doivent être les premiers bénéficiaires des résultat obtenus". [...]

Je mesure les efforts qui ont été demandés aux Français en 2012 et 2013. Ils ont permis de redresser nos finances publiques et de respecter nos engagements européens. [...]

Il s'agit d'être rigoureux et en même temps d'être juste. Les baisses d'impôt concernent les classes moyennes.

Le Président a également précisé dans cet interview que son Gouvernement verrait ce qu'il peut faire dans le cadre de la loi de finances pour soutenir l'investissement et la consommation des ménages. Il a enfin exclu de créer un impôt ou une taxe pour financer la transition énergétique.

Ces divers propos permettent d'être optimiste sur les futures mesures qui seront présentes dans le projet de loi de finances pour 2016 (parution en principe lors de la 2ème quinzaine de septembre) et dans le projet de loi de finances rectificative pour 2015.