Le retour de la prime défiscalisée de 1.000 € en 2021

Impôt sur le revenu - IRPP
Actualité

Le Premier ministre a annoncé ce lundi 16 mars, la possibilité pour les employeurs de verser une prime de 1.000 € voire 2.000 € sous conditions en 2021, ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Le Premier ministre a annoncé ce lundi 16 mars, la possibilité pour les employeurs de verser une prime de 1.000 € voire 2.000 € sous conditions en 2021, en exonération de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu.

Le retour de la prime Macron

À l’issue d’une réunion avec les partenaires sociaux, Jean Castex a annoncé le retour en 2021 de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, appelée également prime Macron. Elle avait déjà été mise en place en 2019 suite au mouvement des gilets jaunes, et renouvelée en 2020 dans le cadre de la crise sanitaire liée à la Covid-19.

En 2021, une prime pourra également être versée à tous les salariés pour un montant maximum de 1.000 €. Elle sera exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu.

Néanmoins, le Premier ministre a précisé que le « niveau de ciblage » de la prime devra être négocié avec les partenaires sociaux dans le but de viser prioritairement les bas salaires. Pour rappel, dans la version 2019 et 2020, la prime exonérée était réservée aux salariés dont la rémunération n’excédait pas 3 fois le SMIC.

Une prime jusqu’à 2.000 € sous conditions

Jean Castex a également ajouté dans son discours que la prime pourra atteindre 2.000 € pour les entreprises et les branches qui auront :

  • soit conclu un accord d’intéressement
  • soit ouvert une négociation sur la valorisation des métiers dits de «2ème ligne ».

Ces travailleurs de seconde ligne sont ceux qui ont été particulièrement exposés pendant la crise sanitaire, notamment les salariés travaillant dans le bâtiment, le transport routier, le commerce de détail et la propreté. Selon le Premier ministre, ces travailleurs devront être les « bénéficiaires privilégiés » de cette prime.

Les autres annonces : prorogation des aides à l’embauche des jeunes et alternants

D’autres annonces ont été effectuées tels le prolongement de la prime à l’embauche des jeunes jusqu’au 31 mai et la prolongation des aides à l’apprentissage (5.000 € pour un mineur et 8.000 € pour un majeur) jusqu’au 31 décembre 2021.

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Note actuelle
(8 votes)
Votre note :
Commentaires
V
Viviane Veyrot
On ne parle jamais des ouvriers de l’usine alors ont-ils droit à la prime eux aussi ceux ci sont enfermés toute la journée dans des locaux remplis de poussière travail comme des forcenés se contamine entres eux ils rentre chez eux pour être encore enfermé ils faudrait peut-être parler de ceux que l’on ne voit pas

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.