Le futur nouveau barème de l’impôt sur le revenu

Actualité

Une revalorisation Pour tenir compte de l’inflation, une revalorisation des tranches du barème de l’impôt sur le revenu est prévue, à hauteur de 0,2 %. Le projet de loi de ...

Cet article a été publié il y a b an, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.
Quelques articles récents qui pourraient vous intéresser :

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Une revalorisation

Pour tenir compte de l’inflation, une revalorisation des tranches du barème de l’impôt sur le revenu est prévue, à hauteur de 0,2 %.

Le projet de loi de finances 2021 a dévoilé, le nouveau barème de l’impôt sur le revenu.

L’actualisation du barème s’applique, en tenant compte de l’inflation et de son évolution.

Les effets de l’inflation et son impact sur le niveau d’imposition des ménages, font que le gouvernement a envisagé ce montant de revalorisation.

Les tranches du barème de l’impôt sur le revenu 2021, s’appliquent aux revenus perçus en 2020.

L'année dernière

Déjà l’année dernière, la modification de la première tranche d’imposition a vue passer celle-ci de 14% à 11%. Cette mesure fiscale a permis à environ 12 millions de contribuables d’en bénéficier dès le 1er janvier 2020.

De même le montant de l’impôt baisse de façon automatique lorsque le montant des tranches de l’impôt augmente.

Le 1er janvier 2021, les seuils devraient donc progresser de +0,2%. Ce qui signifie que cette version des nouveaux montants des tranches d’imposition sera utilisée pour la prochain déclaration des revenus 2020.

L’entrée dans les tranches du barème est par le fait, reculée de façon automatique.

A titre d’exemple : Vous êtes dans la tranche à 11%, vous ne passerez dans la tranche à 30% qu’à partir de 25.710 €. Avant le montant était de 25 659 €. Pour autant il s’agit de tranches marginales, ce qui induit que la tranche supérieure ne s’applique que pour les montants qui dépassent.

Voici le futur barème :

Fraction du revenu imposable et taux d’imposition :

  • En-dessous de 10.084 € : 0%,
  • De 10.084 € à 25.710 € : 11%,
  • De 25.710 € à 73.516 € : 30%,
  • De 73.516 € à 158.122 € : 41%,
  • Au-dessus de 158.122 € : 45%.

Un budget à entériner

Lors de la présentation du projet de loi de finances, le 28 septembre, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire l’a rappelé : “Il n’y aura aucune hausse d’impôts”.

Le nouveau barème fut dévoilé en même temps que le projet de loi de finances 2021.

Le projet de loi de finances entérine, chaque année, une revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu. Il ne sera validé une fois que le Parlement aura voté le projet de loi de finances 2021.