PLF2021 : fin progressive de la majoration de 25% pour non-adhésion à un OGA

IMPÔT SUR LE REVENU - IRPP
Actualité

Le projet de loi de finances 2021 présenté lundi 28 septembre prévoit une mesure d’économie d’impôt pour les entrepreneurs individuels dont les bénéfices sont soumis à l’impôt sur le revenu. ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Le projet de loi de finances 2021 présenté lundi 28 septembre prévoit une mesure d’économie d’impôt pour les entrepreneurs individuels dont les bénéfices sont soumis à l’impôt sur le revenu. La majoration du quart des revenus en défaveur des non adhérents d’une association de gestion agréée sera progressivement supprimée dès les revenus imposables en 2020 (PLF 2021, article 7).

Des impositions majorées depuis longtemps

Jusqu’à l’imposition des revenus de 2005, les revenus d’activités indépendantes commerciales et artisanales (BIC), libérales (BNC) ou agricoles (BA) soumises à l’impôt sur le revenu bénéficiaient d’un abattement de 20% s’ils adhéraient à un organisme de gestion agréée (OGA).

À partir de 2006, pour tenir compte de la réforme de l’impôt sur le revenu, ce sont les non-adhérents qui ont vu leurs revenus majorés de 25%. Les entreprises faisant appel aux services d’un expert-comptable autorisé par l’administration fiscale et ayant signé une convention avec cette dernière peuvent aussi en être exonérées.

Un modèle économique à réinventer

Les centres et associations de gestion agréés (CGA et AGA) sont des organismes qui contrôlent les déclarations fiscales et qui vérifient la cohérence comptable des chiffres confiés par leurs adhérents en pratiquant une comparaison par rapport au secteur d’activité sur lequel ils exercent. Ils émettent des statistiques, mais aussi et surtout un compte-rendu en fin de mission qu’ils adressent à l’administration fiscale, filtrant ainsi les entreprises saines des plus suspicieuses.

Selon le Gouvernement cette pratique ancienne de correction n’est plus justifiée aujourd’hui au regard des pratiques comptables des entreprises qui ont beaucoup évolué. En outre, la suppression de cette majoration apportera un peu d’oxygène en diminuant le niveau d’impôt aux entreprises qui souffrent de la crise liée au Covid-19.

Le texte prévoit une suppression progressive de cette majoration, de façon à ce que les principaux acteurs du marché réorganisent leur modèle économique :

Année d’imposition

Majoration du bénéfice pour non-adhésion à un OGA

2020

20%

2021

15%

2022

10%

2023

0%


Source : https://www.economie.gouv.fr/projet-loi-de-finances-2021

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Note actuelle
(2 votes)
Votre note :
Commentaires
YR
yves rochat
il est aberrent de voir les revenus majorés de 25% ; vous payez l'impôt sur une somme supérieure à celle que vous avez gagné ; une véritable incitation à la fraude fiscale. Il était temps d'abroger ce texte stupide. Dommage que cela doive être étalé sur plusieurs années !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.