+15,6% de création d’entreprises

Actualité

Selon les derniers chiffres publiés par l’INSEE, le nombre de créations d’entreprises est en augmentation de 15,6% sur 1 an. Cette hausse s’explique surtout par le nombre de créations de ...

Accès illimité même hors ligne

PDF

Selon les derniers chiffres publiés par l’INSEE, le nombre de créations d’entreprises est en augmentation de 15,6% sur 1 an. Cette hausse s’explique surtout par le nombre de créations de micro-entreprises.

Hausses pour toutes les formes de création d’entreprises

Ce 13 juillet, l’INSEE a rendu public les chiffres mensuels de créations d’entreprises (n°184). Entre mai et juin 2018, on constate un léger repli des créations d’entreprises. La diminution s'élève à 0,6% en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables contre une hausse de +6,2% entre avril et mai 2018. Dans le détail, les créations d’entreprises classiques ont subi une baisse de 1,3% entre mai et juin alors que celles des micro-entrepreneurs ont légèrement augmenté (+0,3%).

Sur 12 mois glissant en revanche (entre juillet 2017 et juin 2018), le nombre de créations d’entreprises a progressé de 15,6%. Toutes les formes juridiques sont concernées (micro-entrepreneurs, entreprises individuelles classiques, sociétés).

Extrait création INSEE publication n°184, 13 juillet 2018 (Léger repli des créations d’entreprises en juin 2018) – tableau 2 – Créations d’entreprises (cumul – données brutes)

 

Glissement (%) annuel du cumul*

Cumul sur les 6

Cumul sur les 6

 

sur 3 mois

sur 12 mois

premiers mois de 2018

premiers mois de 2017

Ensemble

21,2

15,6

354 879

298 729

Forme sociétaire

0,6

2,4

104 367

104 325

Entreprises individuelles classiques

29,9

19,3

97 914

77 238

Micro-entrepreneurs

34,3

24,8

152 598

117 166

+24,8% de micro-entrepreneurs

Parmi les créations d’entreprises classées par forme juridique, la progression la plus importante sur 12 mois glissants est à mettre au profit des micro-entrepreneurs avec une hausse de 24,8%. Ainsi, en juin 2018, la part des micro-entrepreneurs dans les immatriculations d’entreprises a encore augmenté pour atteindre 42,8% (30,6% pour les sociétés, 26,6% pour les créations d’entreprises classiques).

Cette hausse peut s’expliquer en partie par le doublement des seuils plafonds de chiffre d’affaires permettant d’exercer sous ce statut, instauré par la loi de finances pour 2018 (170.000 pour les activités de ventes de biens et 70.000 € pour les activités de prestations de services depuis le 1er janvier 2018).

Cette progression est également due aux créations d’entreprises dans le secteur des transports et de l’entreposage (8.500 créations sur les 3 derniers mois, toute forme juridique confondue). L’importante croissance de la livraison de repas à domicile explique notamment cette hausse. Il s’agit en effet d’un secteur où les livreurs exercent très majoritairement sous le statut micro-entrepreneur.

Source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3588442