IR : actualisation de l'abattement pour personnes âgées ou invalides

IMPÔT SUR LE REVENU - IRPP
Actualité

Les contribuables âgés de plus de 65 ans ou invalides bénéficient d'un abattement sur leur revenu global imposable lorsque son montant ne dépasse pas un plafond. Cet abattement est revalorisé de ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Les contribuables âgés de plus de 65 ans ou invalides bénéficient d'un abattement sur leur revenu global imposable lorsque son montant ne dépasse pas un plafond. Cet abattement est revalorisé de 1 % pour le calcul de l'impôt 2018 sur les revenus de 2017.

Les conditions à remplir

Deux catégories de contribuables peuvent bénéficier de l'abattement :

- les personnes âgées de plus de 65 ans au 31 décembre de l'année d'imposition (personnes nées avant le 1er janvier 1953 pour l'imposition des revenus de 2017),

- quel que soit leur âge, les personnes qui sont titulaires d'une pension militaire d'invalidité pour une invalidité d'au moins 40 %, d'une pension d'invalidité pour accident du travail d'au moins 40 %, ou de la carte d'invalidité (carte mobilité inclusion mention « invalidité » depuis janvier 2017). 

Le revenu net global de leur foyer fiscal ne doit pas dépasser un plafond. Pour l'imposition des revenus de 2017, il est fixé à 24 000 €. Le revenu pris en compte est le revenu global imposable du foyer, après imputation des charges déductibles (pensions alimentaires, épargne retraite, etc.) mais avant déduction de l'abattement accordéen cas de rattachement au foyer d'enfants mariés, pacsés ou chargés de famille. Les revenus imposés selon un système de quotient sont pris en compte pour leur montant net total (avant division par le quotient).

Bon à savoir : les invalides peuvent bénéficier de l'abattement au titre de l'année où ils demandent la carte d'invalidité, même si elle ne leur est attribuée que l'année suivante. Mais si, finalement, elle ne leur est pas accordée, l'abattement obtenu l'année précédente est remis en cause par le fisc.

Le montant de l'abattement

Pour l'imposition des revenus perçus en 2017, le montant de l'abattement est fixé à 2 376 € si le revenu du foyer ne dépasse pas 14 900 €, et à 1 188 € (la moitié) si le revenu du foyer est compris entre 14 900 € et 24 000 €.

Pour les couples mariés ou pacsés dont chacun des conjoints ou partenaires a plus de 65 ans et/ou est invalide, le montant de l'abattement est doublé. Il est fixé à 4 752 € si le revenu du foyer ne dépasse pas 14 900 €, et à 2 376 € (la moitié) si le revenu du foyer est compris entre 14 900 € et 24 000 €.

L'abattement est déduit automatiquement par l'administration fiscale du revenu imposable des foyers qui peuvent en bénéficier, sans intervention de leur part.