Mise en ligne du simulateur de calcul de l’impôt sur le revenu

Actualité

La Direction générale des finances publiques (DGFiP) a mis en ligne le simulateur de l'impôt sur le revenu 2016 (communiqué de presse n°608 du 19 janvier 2016).   Barème 2016 ...

Cet article a été publié il y a 5 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.
Quelques articles récents qui pourraient vous intéresser :

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

La Direction générale des finances publiques (DGFiP) a mis en ligne le simulateur de l'impôt sur le revenu 2016 (communiqué de presse n°608 du 19 janvier 2016).

Barème 2016

Dans un communiqué de presse du 19 janvier 2016, le ministère des finances et des comptes publics a mis en ligne le simulateur de calcul de l'impôt sur le revenu 2016.

La loi de finances pour 2016 revalorise de 0,1% les limites des tranches de revenus du barème de l'IR 2016 assis sur les revenus de 2015.

MONTANT DES REVENUS 2015

TAUX DE L’IMPÔT

Jusqu’à 9.700 €

0%

De 9.701 € à 26.791 €

14%

De 26.792 € à 71.826 €

30%

De 71.827 € à 152.108 €

41%

Plus de 152.108 €

45%

Le mécanisme de décote est aménagé :

  • la décote pour une personne seule passe de 1.135 à 1.553 €
  • la décote pour un couple passe de 1.870 à 2.560 €.

En outre, pour faciliter la mise en place du prélèvement à la source, la loi de finances pour 2016 instaure :

  • une généralisation progressive de l’obligation de déclarer les revenus par Internet (40.000 € en 2016, 28.000 en 2017, 15.000 en 2018 et déclaration par Internet obligatoire à compter de 2019)  
  • la diminution progressive du seuil d’IR dû au-delà duquel les contribuables doivent obligatoirement procéder à un règlement dématérialisé (10.000 € en 2016 et 300 € en 2019).

Le simulateur de l'IR 2016

Le simulateur de l'IR 2016 est disponible à l'URL suivante : http://www3.finances.gouv.fr/calcul_impot/2016/index.htm

Comme chaque année, il existe :

  • un modèle simplifié : il est réservé aux contribuables devant seulement déclarer des salaires, des pensions ou des retraites, des revenus fonciers, des gains de cessions de titres et qui déduisent les charges les plus courantes (pensions alimentaires, frais de garde d'enfant etc.),
  • un modèle complet : il est réservé aux contribuables déclarant d'autres revenus comme des revenus industriels et commerciaux (BIC), non commerciaux (BNC), agricoles (BA), et déduisant des éléments spécifiques.

Communiqué de presse ministère des finances et des comptes publics Paris, le 19 janvier 2016 N°608

La Direction générale des Finances publiques (DGFiP) informe les particuliers de la mise en ligne dès le 19 janvier 2016 du simulateur de calcul de l'impôt sur les revenus 2015.

Rendez-vous sur le site impots.gouv.fr afin de déterminer dès à présent si vous êtes ou non imposable et d’obtenir le calcul du montant de votre impôt.

Le simulateur prend en compte l’ensemble de la législation applicable en 2016.

- Il intègre en particulier les dispositions de réduction d'impôts.

- Par ailleurs, à partir de cette année, la Prime pour l'emploi n'existe plus : impots.gouv.fr vous propose un lien vers caf.fr, le site de la Caisse nationale d'allocations familiales pour savoir si vous avez droit à la nouvelle Prime d'activité.

- Enfin, le simulateur vous permet de connaitre votre revenu fiscal de référence : si ce revenu est supérieur à 28.000 euros, et sauf incapacité à le faire, vous aurez à déclarer vos revenus en ligne en 2017. Si le revenu fiscal de référence présent sur votre avis d’imposition 2015 est supérieur à 40.000 €, vous devrez déclarer en ligne dès 2016.

- Au-dessus de 10.000 euros d’impôt à acquitter, vous devrez le payer en ligne. Enfin, quel que soit le montant de votre impôt et même si vous êtes imposable pour la première fois en 2016, vous avez la possibilité de vous mensualiser.