Cet été : les frais bancaires en voyage à l’étranger

Actualité

Voyage à l’étranger Les questions peuvent concerner le : retrait d’argent liquide, le paiement avec la carte, en Zone euro ou en dehors, les devises, le change, les frais… Comment s’y ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Voyage à l’étranger

Les questions peuvent concerner le : retrait d’argent liquide, le paiement avec la carte, en Zone euro ou en dehors, les devises, le change, les frais…

Comment s’y retrouver et tant que faire se peut, comment limiter, voire échapper aux frais liés aux paiements par carte ou aux retraits d’espèces.

Les pistes pour limiter les frais :

A l’étranger, des éventuels frais bancaires peuvent se rajouter à ceux connus de façon usuelle.

Pour les moyens de paiement, les coûts peuvent varier selon les établissements et les destinations.

Souscrire une option

  • Des formules bancaires proposent des services permettant de retirer sans frais et de manière illimitée partout dans le monde. Les forfaits proposés peuvent être limités ou illimités.

Quelques précautions

Anticiper avant de partir en contactant sa banque :

  • Informer sa banque de son départ à l’étranger pour éviter des situations déplaisantes de blocage de paiement pour des montants importants.
  • Se renseigner sur l’acceptation de sa carte bancaire et des limites d’utilisation hors de France.
  • Demander à augmenter ses plafonds de paiement.
  • Demander quelle est la tarification qui s’applique à l’étranger.

Les frais varient selon les établissements bancaires.

Sur place

Les retraits aux distributeurs des banques partenaires de votre banque sont à privilégier.

Dans la zone euro, en théorie, les retraits au distributeur se font sans frais. Il peut être judicieux de s’en assurer, certains établissements facturent des frais de commission d’environ 2,50 euros pour l’utilisation d’un distributeur d’une banque qui n’aurait pas de partenariat avec la vôtre.

Hors zone euro, la plupart des banques prélèvent des frais de change. « Autour de 2,5 % de frais fixes et 2 % de frais de change ».

Zoom sur le change

A l’étranger, les bureaux de change prennent des frais. Ceux-ci peuvent s’avérer élevés. Il est parfois préférable de changer ses devises avant de partir en voyage.

Partir avec un certain montant d’argent liquide, soit en euro ou en devise pour un périple hors zone euro , dans les limites de précaution, peut s’avérer judicieux.

En dehors de la zone euro, les paiements en devise locale sont préférables, ils évitent ainsi les éventuels taux de change utilisés pour les transactions libellées en euros.

Un voyage dans un pays de la zone euro entraine les frais identiques dans les mêmes conditions qu’en France.

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires
D
dollie
Bonjour
Vous dites prendre les devises du pays visité avant de partir
Ce qui est un peu faux ! exemple :
J’arrive du Danemark et de la Suède donc j’avais échangé avant mon départ , des euros contre des couronnes danoises et des couronnes suédoises
Sur place je fus quelque peu étonnée Ces deux pays n’acceptent aucun paiement en espèces ????seulement le paiement par carte bancaire même pour se payer un café, un parking où aller aux toilettes publiques ????
Je suis revenue avec mes devises de ces deux pays que j’ai changé en euros en France : résultat…. une perte ????
J’attends à présent mon relevé de compte bancaire pour voir les frais que tous les paiements que j’ai fait par carte bancaire m’auront engendrés
Bonne journée

Votre commentaire sera publié après connexion.