CIR et agrément des entreprises sous-traitantes

Impôt sur les sociétés
Actualité

Le décret n°2021-784 du 18 juin 2021 vient de préciser les modalités de délivrance de l’agrément des entreprises sous-traitantes dont les organismes de recherche doivent être titulaires pour que les ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Le décret n°2021-784 du 18 juin 2021 vient de préciser les modalités de délivrance de l’agrément des entreprises sous-traitantes dont les organismes de recherche doivent être titulaires pour que les entreprises donneuses d’ordre puissent bénéficier du crédit d’impôt recherche.

La sous-traitance de recherche éligible au CIR

Les entreprises réalisant des dépenses de recherche sont éligibles au crédit d’impôt recherche (CIR). L’avantage fiscal s’élève à 30% des dépenses éligibles dans la limite de 100 millions € et à 5% au-delà. Sous conditions, l’externalisation des dépenses de recherche est incluse dans la base de calcul du CIR pour les entreprises sous-traitantes.

Sont ainsi éligibles, selon l’article 244 quater, II.d bis, les dépenses confiées à des organismes de recherche privés ou à des experts scientifiques ou techniques agréés. Ces organismes doivent néanmoins être titulaires d’un agrément délivré par décision du ministère chargé de la recherche.

La demande d’agrément

Les organismes de recherche sous-traitant de projet de recherche doivent, pour que leurs clients puissent bénéficier du CIR, déposer une demande d’agrément selon un modèle fixé par l’administration auprès des services centraux de la direction générale de la recherche et de l’innovation du ministère chargé de la recherche.

Le décret n°2021-784 du 18 juin 2021 précise que la demande doit être accompagnée des pièces justificatives attestant que dans l'année précédant sa demande l'organisme a mené sous sa responsabilité des opérations de recherche scientifique et technique, dont il a défini la démarche scientifique et réalisé les travaux avec ses propres moyens.

La liste des pièces justificatives est fixée par arrêté conjoint des ministres chargés du budget et de la recherche.

Durée de validité de l’agrément

L’agrément est accordé pour une durée :

  • De 3 ans dans le cas général
  • De 1 an lorsque les organismes ou experts n'ont achevé aucune opération de recherche dans les 12 mois précédant la demande
  • De 5 ans à compter de la 3e demande de renouvellement formulée de manière continue depuis 9 ans minimum au 31 décembre de l'année d'expiration, lorsqu'ils ont achevé une opération de recherche dans les 12 mois précédant la demande.

Enfin, le décret précise que la première demande d'agrément doit être déposée avant le 31 mars lorsqu'elle porte sur l'année en cours. Les demandes de renouvellement doivent être déposées avant la fin de l'année d'expiration.

Source : Décret n°2021-784 du 18 juin 2021