Europe : classement selon le taux de prélèvements obligatoires

Trésorerie
Actualité

La Commission européenne a publié son édition 2013 de son rapport "Taxation trends in the European Union" (les tendances de la fiscalité dans l'Union européenne) dans lequel elle compare le ...

Cet article a été publié il y a 8 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.
Quelques articles récents qui pourraient vous intéresser :

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

La Commission européenne a publié son édition 2013 de son rapport "Taxation trends in the European Union" (les tendances de la fiscalité dans l'Union européenne) dans lequel elle compare le niveau des impôts et des charges sociales de chaque Etat de l'Union européenne par rapport au PIB. La France apparaît en 4ème position.

Le classement pour l'année 2011

Rang

Etat

Taux de prélèvements obligatoires

PIB (en millions €)

1

Danemark

47,7%

114 641

2

Suède

44,3%

171 839

3

Belgique

44,1%

163 064

4

France

43,9%

876 343

5

Finlande

43,4%

82 232

6

Italie

42,5%

671 489

7

Autriche

42,0%

126 448

8

Allemagne

38,7%

1 002 620

9

Pays-Bas

38,4%

231 004

10

Slovénie

37,2%

13 466

11

Luxembourg

37,2%

15 856

12

Hongrie

37,0%

36 931

13

Royaume-Uni

36,1%

631 521

14

Chypre

35,2%

6 322

15

République Tchèque

34,4%

53 803

16

Malte

33,5%

2 193

17

Portugal

33,2%

56 766

18

Estonie

32,8%

5 239

19

Pologne

32,4%

119 933

20

Grèce

32,4%

67 522

21

Espagne

31,4%

334 016

22

Irlande

28,9%

45 960

23

Slovaquie

28,5%

19 723

24

Roumanie

28,2%

37 055

25

Lettonie

27,6%

5 568

26

Bulgarie

27,2%

10 484

27

Lituanie

26,0%

8 024

 

La France en 4ème position

Contrairement aux idées reçues, la France n'est pas le pays d'Europe où la pression fiscale est la plus élevée. Selon le rapport de la Commission européenne, la France apparaît en 4ème position sur 27 Etats avec un taux de prélèvements obligatoires de 43,9% du PIB (Produit Intérieur Brut). Les prélèvements obligatoires prennent en compte les impôts, taxes et cotisations sociales.

Pour la France, on connaît déjà le taux de 2012, il s'élève à 44,9% soit une progression de 2,9% en 3 ans seulement. La France pourrait ainsi entrer sur le podium dès 2013. Cette hausse importante est évidemment à mettre au crédit de la crise financière et de la politique de réduction du déficit budgétaire. Par comparaison, l'Allemagne, dont le déficit budgétaire est moindre que celui de la France, n'apparaît qu'en 8ème position (38,7%) grâce à son taux de croissance de 3% en 2011.

Conformément à leur réputation, se sont les pays nordiques qui affichent la pression fiscale la plus importante avec aux deux premières positions le Danemark (47,7%) et la Suède (44,3%). La Finlande apparaît en 5ème position (43,4%).

En bas de classement, on retrouve les pays de l'Est avec aux trois dernières positions la Lettonie (25ème avec 27,6%), la Bulgarie (26ème avec 27,2%) et surtout la Lituanie, 27ème et dernière avec seulement 26% de taux de prélèvements obligatoires.

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires
M
malibo
Ce sont les chiffres de 2011.
Source : http://ec.europa.eu/taxation_customs/resources/documents/taxation/gen_info/economic_analysis/tax_structures/2013/report.pdf
F
Franck
Le PIB de la France est de 2 609 milliards de $ en 2012. Je ne comprends pas la signification des chiffres de PIB indiqués dans ce tableau. Pas très clair !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.