Banque : il n’y aura pas de frais sur les dépôts des particuliers

Actualité

Les banques face aux taux bas de la BCE (Banque Centrale Européenne). Quel sera l’impact des taux d'intérêt bas, voire négatifs sur les banques ? Certaines banques européennes, sont prêtes à facturer ...

Cet article a été publié il y a 2 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.
Quelques articles récents qui pourraient vous intéresser :

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Les banques face aux taux bas de la BCE (Banque Centrale Européenne).

Quel sera l’impact des taux d'intérêt bas, voire négatifs sur les banques ?

Certaines banques européennes, sont prêtes à facturer les dépôts de leur clientèle fortunée.

Quelles conséquences

La Banque de France se veut rassurante, seuls les clients les plus fortunés risquent d’être concernés par la taxation des dépôts. Pour les banques il n’est pas question d'appliquer à leurs « clients habituels » des frais sur leurs liquidités.

Seuls les clients fortunés seraient concernés par une éventuelle ponction de frais par leur établissement de gestion de fortune. Il s’agirait des très gros patrimoines avec des comptes courants supérieurs à un million d'euros.

Sur les antennes radio, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, s'est voulu rassurant, en affirmant qu'aucune banque française n’applique aujourd’hui de taux négatifs, c'est-à-dire des frais, à ses déposants particuliers habituels.

Pour La Banque de France, il n’y a pas lieu de facturer des frais sur les dépôts des « particuliers habituels » et PME (Petite et Moyenne Entreprise). La Banque de France serait vigilante à cela.

Impact

La situation devient paradoxale avec les taux négatifs. Les banques sont dans la position où elles ne souhaitent plus avoir de dépôts trop importants de leurs clients.

Jusqu’alors, la clientèle concernée était celle des entreprises qui pouvait se voir facturer ses dépôts importants auprès d'une banque.

Quelques notions

Le taux de refinancement : taux auquel la banque centrale prête des fonds pour une durée d'une semaine. Depuis mars 2016, il est de 0%. Donc les banques de la zone euro peuvent emprunter de l'argent gratuitement à la BCE pour cette durée.

Le taux de dépôt au jour le jour : il rémunère les liquidités déposées par les banques commerciales auprès de la banque centrale. Aujourd’hui, Le taux de dépôt des réserves excédentaires est de -0,4%. En clair, les banques paient une pénalité lorsqu'elles déposent leurs liquidités excédentaires au guichet de la BCE.

Les banques vont-elles taxer les dépôts en liquide de leurs clients. Une première banque privée en a ainsi annoncé la mise en place pour les dépôts dépassant le million d’euros. Il est vrai que les banques privées ont des clients plus riches détiennant plus de liquidités, par rapport aux banques de détail.

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Note actuelle
(8 votes)
Votre note :
Commentaires
AS
Alain Scotti
Alain scott
La sciete generalie est elle concerné par cette note de la bce
L
LégiFiscal
Il est vrai que le sujet est sensible , il s'agirait dans l'absolu de faire payer les dépôts, l'article se veut général avec juste une explication sur les taux afin d'expliquer pourquoi certaines banques seraient dans cette démarche. Il est vrai que le sujet mériterait d'être traité plus longuement. Force est de constater qu'à ce stade les choses peuvent évoluer, et pour l'instant, les discours se veulent rassurant.Ceci expliquant le caractère "incomplet" du sujet, en attente des évolutions
PP
Philippe PIRO
Article incomplet. On nous présente le menu puis plus rien...

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.