Le paiement en espèces : où en est-on, une étude fait le point

Actualité

Selon le dernier baromètre Brink’s France / Ifop, réalisent une étude en 2019, sur le moyen de paiement privilégié, et le plus utilisé des Français à savoir : « l’argent liquide ». Quelques chiffres  ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Selon le dernier baromètre

Brink’s France / Ifop, réalisent une étude en 2019, sur le moyen de paiement privilégié, et le plus utilisé des Français à savoir : « l’argent liquide ».

Quelques chiffres

Utilisé par 99% des Français.

86% l’utilisent pour les achats du quotidien

35% seraient prêts à renoncer à un commerçant en cas de refus de paiement en espèces.

2 à 3 retraits par mois aux distributeurs automatiques avec des retraits moyens de 79 euros par opération. 

Quelle réalité

Un phénomène d’âge ou de génération ?

Réponse : « 73% des moins de 35 ans tiennent à pouvoir payer avec de l’argent liquide ».

Une autre réalité

L'argent liquide apparaît de moins en moins accessible dans certaines zones du territoire, et posent de plus en plus de difficultés pour 24% de la population rurale (désertification en campagne), avec un accès plus difficile aux distributeurs automatiques.

Moyens de paiement dématérialisés

81% s’opposent à leur multiplication au détriment des espèces.

Pour 77%, « les mesures visant à limiter l’usage de l’argent liquide constituent une atteinte aux libertés individuelles ».

Pour 87% c’est palier un bug informatique

Ces chiffres sont le reflet des personnes interrogées 

Par ailleurs la carte bancaire avec la mise en place du paiement « sans contact » progresse, mais seul 31% l’utilisent régulièrement.

Quelques règes

Refuser de recevoir des pièces de monnaie ou des billets de banque ayant cours légal en France est punissable d’amende (article R. 642.3 du code pénal).

Le payeur doit faire l'appoint à la demande du vendeur, qui n’est pas tenu de rendre la monnaie.

Refus si les pièces ou les coupures sont endommagés ou fausses.

Personne n’est tenu d’accepter plus de 50 pièces lors d’un seul paiement en espèces (exception pour le Trésor public avec une limite de 300 euros).

Un particulier résidant en France ne peut ni régler ni recevoir d’un professionnel plus de 1 000 € en espèces. La règle ne s’applique pas entre deux particuliers, et qu’une personne qui ne disposerait d’aucun autre moyen de paiement est exemptée.

En d’autres termes, le « liquide » est encore le moyen de paiement du quotidien

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Note actuelle
(13 votes)
Votre note :
Commentaires
AM
Alain Morin
oui, on n'a plus de monnaie...
quand je dois payer.4,50€ et que je sors un billet de 10 le commerçant louche dans mon portefeuille, vous avez un billet de 5 et quand je dois payer 22€ et casser un billet de 50 il me dit j'ai vu que vous aviez un de 20 et 1 de 10 !!!!
et si je n'ai plus que le billet de 50 il me dit d'aller faire de la monnaie... et ce à 11h au marché !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.