La déclaration automatique des revenus

IMPÔT SUR LE REVENU - IRPP
Fiche pratique

Depuis 2020, les contribuables peuvent utiliser un nouveau dispositif en matière de déclaration des revenus : la déclaration automatique. Pour certains foyers fiscaux, le dépôt de la déclaration est remplacé par une simple vérification puis validation des données déjà recueillies par l’administration fiscale.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Une automatisation toujours plus poussée

Par l’intermédiaire des employeurs via les DSN envoyées aux organismes sociaux (URSSAF) et des établissements bancaires, l’administration fiscale recueille bon nombre de revenus constituant pour une majorité de contribuables l’intégralité de leurs revenus perçus.

L’article 155 de la loi de finances pour 2020 a simplifié la démarche pour ces contribuables qui n’auraient pas de revenus autres que ceux connus de l’administration. La déclaration automatique, codifiée à l’article 171 du CGI, consiste uniquement à la vérifier puis à la valider.

Elle est ouverte aux foyers :

  • qui n’ont pas porté de modifications aux déclarations préremplies lors de la campagne de l’an passé
  • et qui n’ont pas déclaré de changements de situation l’année précédente (adresse, création d'un compte de prélèvement à la source ou situation de famille), sauf si le changement déjà signalé correspond à l’une des 4 situations évoquées au paragraphe suivant. 

La déclaration automatique en 2021

Comme en 2020, les foyers fiscaux pourront utiliser le dispositif de la déclaration automatique en 2021 s’ils remplissent les 2 conditions évoquées ci-dessus. La nouveauté de 2021 introduite par le décret n°2021-86 du 28 janvier 2021 réside dans le fait que le dispositif est élargi aux foyers fiscaux ayant déjà signalé pour 2020 les évènements suivants :

  • Naissance
  • Adoption
  • Recueil d’un enfant majeur
  • Perception de pensions alimentaires

Les contribuables concernés par ce nouveau dispositif seront informés par email ou par courrier en fonction du mode de déclaration des revenus de la campagne précédente.

Une vérification et une validation suffiront

L’administration fiscale calculera l’impôt sur le revenu sur la base des éléments connus que sont :

  • La situation familiale (célibataire, couple, enfants)
  • Les revenus perçus (salaires, pensions de retraite, revenus des capitaux mobiliers)
  • La CSG déductible
  • Les dépenses d’emploi à domicile payées via le CESU ou PAJEmploi
  • Les prélèvements à la source.

Ainsi les contribuables concernés par ce dispositif n’auront qu’à contrôler puis valider les données communiquées par l’administration. Outre l’impôt définitif, il apparaîtra également sur ce document le taux de prélèvement à la source mis à jour et qui s’appliquera à partir des revenus perçus en septembre 2021.

En cas de modification de certains éléments (situation familiale, ajout de revenus fonciers, crédits ou réductions d’impôts, etc.), il sera nécessaire de procéder à une déclaration rectificative par internet ou par voie postale selon les modalités habituelles.

Source :

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/declaration-automatique-impot-revenus?xtor=ES-39-%5BBI_210_20210316%5D-20210316-%5Bhttps://www.economie.gouv.fr/particuliers/declaration-automatique-impot-revenus%5D#