Indemnités kilométriques : revalorisation de 10% et indexation automatique en 2023 ?

Impôt sur le revenu - IRPP
Actualité

Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance a confirmé la hausse du barème des indemnités kilométriques de 10% au titre des revenus de 2021. Le Gouvernement réfléchit ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance a confirmé la hausse du barème des indemnités kilométriques de 10% au titre des revenus de 2021. Le Gouvernement réfléchit également a instauré une indexation automatique du barème en fonction des prix du carburant à compter de 2023 (communiqué de presse n°1981, 3 février 2022).

Un barème pour l’IR et pour les indemnités versées par l’employeur

Le lundi 25 janvier, le Premier ministre annonçait pour faire face à la flambée des prix des carburants, une hausse de 10% du barème des indemnités kilométriques. En attendant la publication du barème par arrêté, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance a confirmé cet engagement de revalorisation.

Le ministère a ainsi apporté les précisions suivantes :

  • Le barème revalorisé pourra être utilisé par les salariés utilisant leur véhicule personnel à des fins professionnelles, lorsqu’ils optent pour la déduction des frais réels au titre de l’impôt sur le revenu.
  • Le barème sera utilisable pour la prochaine campagne déclarative des revenus perçus en 2021, qui sera ouverte à compter d’avril 2022.
  • Le barème pourra être utilisé par les employeurs pour indemniser les salariés qui utilisent leur véhicule personnel pour des déplacements professionnels. Le barème constitue alors la limite d’indemnisation en exonération de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu.

Une revalorisation automatique en 2023 ?

Dans le communiqué de presse, le Gouvernement précise qu’il envisage à compter de 2023 d’introduire une indexation automatique du barème des indemnités kilométriques. L’objectif serait de mieux tenir compte de l’évolution du coût de la possession d’un véhicule, et plus particulièrement des coûts du carburant.

Cette revalorisation s’ajoute aux différentes mesures mises en œuvre pour faire face à la hausse des prix de l’énergie :

  • Le bouclier tarifaire
  • Le gel des prix du gaz
  • La revalorisation du chèque énergie
  • Le versement de l’indemnité inflation.

Source : Communiqué de presse n°1981, 3 février 2022f

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Note actuelle
(1 vote)
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.