Fonds de solidarité : lancement d’un tableau de bord

CORONAVIRUS
Actualité

Le Gouvernement vient d’annoncer la mise en ligne d’un tableau de bord interactif relatif au fonds de solidarité. Il permet le versement de primes de 1.500 € et d’aides ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Le Gouvernement vient d’annoncer la mise en ligne d’un tableau de bord interactif relatif au fonds de solidarité. Il permet le versement de primes de 1.500 € et d’aides complémentaires régionales (communiqué de presse n°2142-1021 du 29 avril 2020).

Fonds de solidarité : plus d’un million de demandes

Avec les prêts bancaires garantis par l’État et le dispositif d’activité partielle, le fonds de solidarité est le dispositif le plus utilisé pour accompagner les entreprises face aux difficultés subies pendant cette période d’urgence sanitaire.

Le premier volet consiste au versement d’une prime pouvant aller jusqu’à 1.500 € aux entreprises de 10 salariés et moins dont le chiffre d’affaires n’excède pas 1 million € et dont le bénéfice est inférieur à 60.000 €. Seules les entreprises faisant l’objet d’une interdiction d’ouvrir ou ayant subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50% peuvent en bénéficier.

Plus d’un million d’entreprises ont déjà bénéficié de cette prime qui sera reconduite pour la période d’avril. Pour cette dernière période, le site impots.gouv.fr devrait prochainement ouvrir l’accès au formulaire de demande.

Un tableau de bord interactif

Dans le but d’offrir aux Français une visibilité d’ensemble sur l’attribution de ces primes, le ministère de l’Action et des Comptes publics et le ministère de l’Économie et des Finances ont mis en ligne ce mercredi 29 avril, un tableau de bord interactif disponible à l’URL suivante : https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/aides-versees-fonds-solidarite

À l’heure où nous écrivons cet article, 1.015.374 aides ont été versées pour un montant global de 1, 351 milliard €.

Parmi les secteurs qui en bénéficient le plus, on citera le commerce d’automobiles et de motocycles (230 millions €), l’hébergement et la restauration (175 millions €) et le secteur de la construction (167 millions €).

Le tableau de bord propose également un découpage par Région. Les entreprises d’Ile-de-France sont évidemment les premières bénéficiaires (271 millions €) devant l’Auvergne-Rhône-Alpes (180 millions €) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (148 millions €).

Source : Communiqué de presse n°2142-1021 du 29 avril 2020