Livrets et comptes d’épargne : comment sont calculés les intérêts ?

Métiers du fiscaliste REVENUS DE PLACEMENTS
Fiche pratique

Selon les livrets, et selon les établissements, le mode de calcul des intérêts peut varier. Tous les livrets bancaires ne fonctionnent pas de façon identique en termes de rémunération. Les informations sont mentionnées dans les conditions générales des contrats.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Selon les livrets, et selon les établissements, le mode de calcul des intérêts peut varier. Tous les livrets bancaires ne fonctionnent pas de façon identique en termes de rémunération.

Les informations sont mentionnées dans les conditions générales des contrats.

Quels sont les différents livrets d’épargne ?

Les livrets réglementés, comme le Livret A, ou le LEP (Livret d’épargne Populaire) suivent la règle des intérêts par quinzaine. 

Les livrets bancaires (Compte sur livret), font l’objet de taux libres, et le calcul des intérêts peut s’effectuer soit par quinzaine, ou soit au jour le jour. 

Les différents modes de calcul d’intérêts

Trois façons de calculer les intérêts :

  • Calcul des intérêts par quinzaine
  • Calcul des Intérêts par quinzaines en nombre de jours réels
  • Calcul des intérêts au jour le jour 

Les intérêts par quinzaine

Un grand nombre de produits, possède un mode de calcul « par quinzaine ».

Comment cela fonctionne-t-il ?

La règle de calcul :

Le mois comporte deux quinzaines, une première quinzaine du 1er au 15 du mois, et l’autre qui va du 16 à la fin de mois.

Ainsi une année comporte 24 quinzaines (2 quinzaines par mois).

La notion de date de valeur, de la règle des quinzaines

Pour un versement :

La valeur d’un versement est datée au premier jour de la quinzaine suivante. Par exemple pour un versement qui est effectué le 7 du mois (soit entre le 1er et le 15), la date de valeur est donc au 16 du mois. Un versement réalisé entre le 16 et la fin de mois, aura comme date de valeur le 1er du mois suivant.

Pour un retrait :

La date de valeur d’un retrait est celle du dernier jour de la quinzaine précédente. Par exemple pour un retrait qui est réalisé le 7 du mois (soit entre le 1er et le 15), la date de valeur est donc le dernier jour du mois précédent. Un retrait effectué entre le 16 et la fin de mois, aura comme date de valeur le 15 du mois.

Exemple chiffré :

Un livret d’épargne avec un taux d’intérêt à 2%

Ouverture du livret avec 1000 € le 8 mars (date de valeur fixée au 16 mars). Le livret est rémunéré par la banque pour les 19 quinzaines de l’année : 1000 × 2% × 19 / 24 soit 15,83 €.

Retrait de 200 € le 29 septembre (date de valeur fixée au 16 septembre). La banque retranche une rémunération sur 7 quinzaines : 200 € x 2% x 7 / 24 soit 1,16 € d’intérêts en moins.

Le 31 décembre, la banque procède au calcul des intérêts sur le livret : 15,83 - 1,16 = 14,67 €. Le solde du livret passe à 1 014,67 €. Les intérêts s’ajoutent au capital et vont se capitaliser, à leur tour l’année suivante.

Les Intérêts par quinzaines en nombre de jours réels

Cette méthode de calcul est une variante qui consiste à jumeler le calcul par quinzaines et celui en nombre de jours réels.

On dissocie la date de valeur et celle de la rémunération.

Les dates de valeur sont calculées selon la règle des quinzaines. Le calcul des intérêts, quant à lui se fait en fonction du nombre réel de jours dans la quinzaine, soit entre 13 et 16 jours. Effectivement la seconde quinzaine de février est plus courte que les autres, et les mois de 31 jours voient leur seconde quinzaine plus longue.

Les intérêts au jour le jour

Les intérêts sont calculés au jour le jour. Pour cela, la banque va tabler sur le nombre réel de jours dans l’année, qui porteront intérêt.

La différence avec le principe des quinzaines est la date de valeur. Celle-ci peut être fixée au même jour que la date d’opération pour les versements ou retraits d'espèces. Elle peut aussi être à J1 ou J2 ou autre, suivant les opérations.

Calcul des intérêts en cas de clôture

En cas de clôture du livret, la banque procède au calcul des intérêts en fonction de la date de clôture. Afin de solder le compte, les intérêts sur l’année sont calculés. Puis on retranche les intérêts débiteurs calculés entre la date de clôture et la fin d’année.


Puis le solde est payé au client.

A noter

  • Le cas du transfert de sommes entre livrets lorsque les deux fonctionnent par quinzaines.

Certaines banques, font en sorte de ne pas pénaliser l’épargnant.

Les virements ou prélèvements effectués entre deux livrets à quinzaine de la même banque peuvent être forcés à une date de valeur identique ; Ainsi il n’y a pas de perte de la quinzaine d'intérêts.

  • Les changements de taux

Les nouveaux taux des comptes réglementés prennent effet le premier jour d'une quinzaine.

Dans tous les cas, en fonction des livrets, il s’agit de taux d’intérêt brut. Certains comptes sont assujettis aux prélèvements sociaux. D’autres encore sont soumis à la fiscalité.