Experts-comptables : tolérance jusqu’au 30 juin 2021

Impôt sur le revenu - IRPP
Actualité

Le Gouvernement a accordé une tolérance jusqu’au 30 juin 2021 pour les cabinets d’expertise comptable pour le dépôt des principales déclarations fiscales (lettre de Lionel Canesi du mercredi 21 avril ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Le Gouvernement a accordé une tolérance jusqu’au 30 juin 2021 pour les cabinets d’expertise comptable pour le dépôt des principales déclarations fiscales (lettre de Lionel Canesi du mercredi 21 avril 2021).

Tolérance jusqu’au 30 juin

Comme l’an dernier, les experts-comptables ont obtenu des délais supplémentaires pour déposer les principales déclarations afin de tenir compte de leur charge de travail accrue liée aux difficultés économiques subies par leurs clients.

Dans une lettre rendue publique en ligne, Lionel Canesi, Président du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables, a annoncé avoir obtenu un aménagement du calendrier. Cette demande a été portée devant les ministres concernés (Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics, et Alain Griset, ministre délégué chargé des PME) et auprès du directeur général des Finances publiques, Jérôme Fournel.

Elle consiste pour tous les cabinets d’expertise-comptable en une tolérance officielle jusqu’au 30 juin 2021 pour l’ensemble des déclarations fiscales à transmettre au titre des exercices clos en 2020. En conséquence, aucune relance ni pénalité ne seront appliquées par l’administration fiscale.

Lionel Canesi précise qu’une tolérance est une mesure préférable à un report de délais qui aurait eu pour conséquence de reporter les clôtures en cours d’année et de reporter la charge de travail sur la période fiscale suivante, soit un cercle vicieux qui conduirait à un épuisement perpétuel.

Le champ d’application de la tolérance

Contrairement à l’année dernière où il fallait justifier des difficultés financières des entreprises pour bénéficier de délais supplémentaires, la tolérance s’applique cette année de manière automatique, sans demande préalable.

La tolérance jusqu’au 30 juin est applicable aux déclarations et paiements suivants :

  • Liasse fiscale et déclaration de résultats
  • Déclaration de TVA CA12 (régime réel simplifié)
  • La CVAE
  • L’impôt sur les sociétés
  • L’impôt sur le revenu.

La seule exception concerne les CVAE créditrices pour lesquelles un solde à rembourser aux entreprises est dû par l’État. L’administration fiscale souhaite en effet garder la date initiale afin de rembourser rapidement les entreprises en manque de trésorerie.

Source : https://public.message-business.com/emailing/51486/6343/emailing.aspx

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Note actuelle
(2 votes)
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.