En 10 ans la taxe foncière a augmenté 3 fois plus vite que l’inflation

Actualité

La taxe foncière Elle est payée par les propriétaires, et elle a augmenté de 31,42 % en moyenne, entre 2009 et 2019, selon l’UNPI (Union Nationale des Propriétaires Immobiliers). Le ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

La taxe foncière

Elle est payée par les propriétaires, et elle a augmenté de 31,42 % en moyenne, entre 2009 et 2019, selon l’UNPI (Union Nationale des Propriétaires Immobiliers).

Le poids des « petites taxes ».

L’effet conjugué d’un ensemble de paramètres participe au prix global de la taxe :

  • Revalorisation annuelle des valeurs locatives
  • TEOM (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères)
  • TSE (Taxe Spéciale d’équipement)
  • Plus récente, la TASA (Taxe Additionnelle Spéciale Annuelle)
  • ….

Quelques chiffres

De 2014 et 2019 :

La taxe foncière accuse une hausse de 12,06 %

Les loyers augmentent de 1,97 % sur la même période

Avec une inflation supérieure à 4,0 %.

Ce qui veut dire qu’en 5 ans la taxe foncière a progressé 6 fois plus vite que les loyers.

Sur une période de 10 ans :

La taxe foncière a pris 31,4 %

Les loyers ont progressé de 9,96 %

Avec une inflation à 10,8 %.

La taxe foncière a donc progressé 3,2 fois plus vite que les loyers, et 2,9 fois plus vite que l’inflation.

De manière plus globale, c’est trois fois plus élevé que l’inflation et que l’augmentation des loyers.

L’UNPI a calculé ce que représente la taxe foncière dans sa globalité en comparaison au coût du loyer. L’équivalent de 2,3 mois de loyers. 

Constat

Les collectivités et les communes pourraient ne pas prétendre aux compensations prévues par l’Etat, en compensation de la taxe d’habitation.

Avec la disparition progressive de la taxe d’habitation sur les résidences principales : 

« Ces collectivités vont perdre des ressources et elles n’auront pas d’autre choix que d’augmenter leur taxe foncière si elles veulent continuer à se développer », anticipe Pierre Hautus de l'UNPI.

Dans le cas où les compensations promises aux collectivités ne sont pas à la hauteur, un report sur la taxe foncière peut être envisagé.

Que le propriétaire soit habitant de son logement ou encore qu’il soit bailleur, les taxes de façon générale entament soit le pouvoir d’achat, soit la rentabilité locative des bailleurs.