Démarches administratives : les plus courantes se feront bientôt en ligne.

Actualité

Le gouvernement souhaite que les 250 démarches administratives les plus usuelles soient accessibles sur internet en 2022. La relance par la simplification Pour la ministre de la Transformation et de ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Le gouvernement souhaite que les 250 démarches administratives les plus usuelles soient accessibles sur internet en 2022.

La relance par la simplification

Pour la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin : « On ne peut pas moderniser le pays et laisser l'État en décalage. Le plan de relance vise à construire la France de 2030, nous devons faire en sorte que l'administration soit en phase avec le reste du pays et les entreprises qui seront de plus en plus numérisées ».

Faciliter les démarches administratives, c'est à titre d’exemple pour une entreprise avec la notification d'un contrat d'apprentissage, à l'obtention d'une attestation de droits auprès de la Sécurité sociale pour les ménages, ou encore activer une carte grise,

Un constat

Dans son constat Amélie de Montchalin identifie ces 250 démarches, celles que les Français utilisent quand ils font appel aux services publics.

Pour le moment, 28% des démarches ne sont pas possibles en ligne car non numérisées. A ce titre la qualité des démarches en ligne est évaluée par la DINUM (Direction Interministérielle du Numérique).

Un objectif

Cette démarche s’inscrit dans un objectif plus global :

  • Une meilleure circulation des données entre administrations
  • Un meilleur accès au télétravail pour les fonctionnaires
  • Des fonctionnaires davantage accès sur le conseil
  • Permettre aux personnes handicapées d'effectuer leurs démarches depuis chez elles. 

Politique

Le plan de relance de l'économie française, consacre un milliard d'euros au numérique de l'Etat.

Le cap de 2022 est fixé par la ministre Amélie de Montchalin pour rendre accessibles en ligne ces démarches les plus "usuelles".

Ce dispositif d'investissements est là aussi pour accélérer la reprise de l'activité.

Et la Ministre de préciser : "Nous voulons que les 250 démarches les plus usuelles soient toutes accessibles en ligne en 2022, avec un taux au minimum de 70 % de satisfaction des usagers, citoyens comme entreprises".

Pour le Premier ministre la crise sanitaire et économique doit être l'occasion d'aller "encore plus loin et plus fort dans les démarches de simplification" administrative.

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.