Le plan de relance : les grandes annonces

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES
Actualité

Le Gouvernement a présenté ce jeudi 3 septembre le plan de relance baptisé « France relance », d’un montant de 100 milliards €. Il comprend 3 volets ; l’écologie, la compétitivité et la ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Le Gouvernement a présenté ce jeudi 3 septembre le plan de relance baptisé « France relance », d’un montant de 100 milliards €. Il comprend 3 volets ; l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

Les 3 piliers

C’est ce jeudi à 13h que le Premier ministre et plusieurs ministres ont présenté les grandes lignes du plan de relance. Il représentera 9% du PIB soit en pourcentage, le plan le plus important présenté jusqu’ici par un État européen. L’objectif est de revenir en 2022 au niveau de la richesse de la France avant la crise, un objectif ambitieux, mais parfaitement atteignable selon Jean Castex.

Ce plan « France relance » comprend 70 mesures qui se répartissent en piliers :

Pilier

Contenu

Montants dédiés

Transition énergétique

Rénovation énergétique des bâtiments, décarbonation de l’industrie, aide à l’achat d’un véhicule propre, transformation du secteur agricole

30 milliards

Compétitivité

Baisse des impôts de production, investissement dans les technologies d’avenir, relocalisation de la production industrielle des territoires

35 milliards

Cohésion territoriale

Ségur de la santé, formation des jeunes, soutien aux personnes les plus précaires, soutien aux collectivités territoriales

35 milliards

Total

100 milliards

Sur les 100 milliards de ce projet, 40 milliards seront financés par l’Union européenne.

Le développement de la compétitivité

Le second pilier présenté par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des finances et de la relance vise à stimuler la compétitivité des entreprises françaises et surtout celle des TPE, PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire).

Le renforcement des fonds propres des entreprises a été mis en avant notamment à travers les prêts participatifs et par une garantie de l’État pour soutenir les investissements des TPE/PME et ETI.

Le plan encourage également les relocalisations industrielles dans des secteurs stratégiques et la sécurisation des approvisionnements stratégiques. Le coût de la mesure s’élève à 1 milliard € d’ici 2022.

Enfin, comme annoncé ces dernières semaines, les impôts de production seront abaissés de 10 milliards € dès 2021 (baisse de la CVAE, des impôts fonciers des établissements industriels et du plafonnement de la CET).

Source : https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.