Ouverture au public des données foncières

IMMOBILIER
Actualité

Gérald Darmanin a annoncé aujourd’hui l’ouverture au public en open data des données foncières à l’occasion d’un hackathon dédié au sujet (communiqué de presse n°675 du 24 avril 2019). Ouverture ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Gérald Darmanin a annoncé aujourd’hui l’ouverture au public en open data des données foncières à l’occasion d’un hackathon dédié au sujet (communiqué de presse n°675 du 24 avril 2019).

Ouverture intégrale

La DGFiP a publié ce mercredi l’intégralité des données foncières sur les 5 dernières années.

Ces données étaient déjà accessibles pour les contribuables, mais seulement de manière partielle et limitée (50 recherches sur 3 mois) avec une authentification obligatoire sur le site impots.gouv.fr.

L’intégralité de la base DVF (demande de valeur foncière) est désormais ouverte et téléchargeable sur le site https://cadastre.data.gouv.fr/dvf. Elle comprend l’ensemble des informations détenues par l’administration fiscale en matière foncière et notamment le prix de vente et la date de transaction d’un bien et le descriptif du bien (surface, nombre de pièces, etc.).

En outre, la géolocalisation du bien peut être réalisée sur un site dédié : https://app.dvf.etalab.gouv.fr/.

Un hackathon dédié

Toutes ces données devraient être très utiles pour les citoyens et les différents acteurs du secteur comme les sites spécialisés et les agences immobilières.

Extrait discours Gérald Darmanin

La mise en ligne de ces données permettra d’améliorer considérablement la connaissance des prix sur le marché immobilier, au bénéfice des citoyens, des acteurs économiques du secteur comme des collectivités territoriales.

Afin de développer des applications et des projets innovants relatifs à l’exploitation de ces données, le ministre de l’Action et des comptes publics a ensuite donné le départ d’un hackathon d’une journée organisée par la DGFiP en partenariat avec Etalab.

Une politique d’ouverture des données publiques

Cette ouverture est effectuée en application de la loi ESSOC « loi pour un État au service d’une société de confiance » du 10 août 2018.

Mais de manière générale, l’État procède depuis plusieurs années à une ouverture en open data des données publiques. Ce fut le cas en 2017 avec l’ouverture au public et gratuitement des comptes annuels déposés par les entreprises auprès du RCS (registre du commerce et des sociétés).

Source : Communiqué de presse n°675 du 24 avril 2019

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Note actuelle
(8 votes)
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.