Les ETF (trackers)

Patrimoine Actions
Fiche pratique

L’ETF (ou « tracker ») est un placement cherchant à suivre l'évolution d'un indice boursier. Un ETF (acronyme de Exchange Traded Fund) est aussi appelé tracker. C’est un fonds d’investissement indiciel qui cherche à suivre le plus fidèlement possible l’évolution d’un indice boursier sous-jacent. Il en réplique sa performance à la hausse comme à la baisse.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

L’ETF (ou « tracker ») est un placement cherchant à suivre l'évolution d'un indice boursier.

Définition

Un ETF (acronyme de Exchange Traded Fund) est aussi appelé tracker. C’est un fonds d’investissement indiciel qui cherche à suivre le plus fidèlement possible l’évolution d’un indice boursier sous-jacent. Il en réplique sa performance à la hausse comme à la baisse.

Les ETF sont émis par des sociétés de gestion agréés.

En acheter

Ils sont négociables comme des actions en bourse. Ils sont cotés en continu, ils peuvent donc être achetés ou vendus tout au long de la journée. Les ordres correspondent aux ordres de bourse, il est donc possible de maitriser le prix de négociation.

Les ordres se passent auprès des brokers et intermédiaires financiers, comme pour les actions.

Principe

L’ETF réplique un indice. Celui-ci peut-être :

  • Un indice boursier, comme le CAC 40. L’ETF réplique alors la performance de l’indice et des actions le composant
  • Un indice sectoriel, avec un panier, panel d’actions qui sont liées à un secteur d’activité spécifique, comme des sociétés du secteur de la santé ou de la recherche…
  • Le cours de matières premières, comme le pétrole, l’or…

ETF avec effet de levier

Certains ETF sont avec effet de levier (ou effet de levier inversé). Ils multiplient, à la hausse comme à la baisse, les tendances de l’indice concerné. Cet effet de levier occasionne des gains démultipliés, tout comme il peut faire subir des pertes de la même ampleur.

A titre d’exemple, quand le CAC 40 gagne ou perd 1 %, l’ETF à effet de levier gagne ou perd 2 %.

D’autres ETF suivent l’indice et affiche une performance inverse : toujours dans notre exemple, si le CAC perd 1%, l’ETF gagne 1%.

Pourquoi les ETF

- Dans une stratégie d’anticipation de rebond de l’indice sous-jacent, le placement est simple et son efficacité est avérée puisqu’il réplique les performances de l'indice.

- C’est avoir accès à un portefeuille varié, et représentatif d’un marché, avec un investissement accessible (le ticket d’entrée est faible).

- C’est bénéficier d’une diversification de façon immédiate et sans démarches complexes.

- Les ETF bénéficient d’une liquidité.

- La cotation en continu permet de les acheter ou de les vendre à tout moment.

Les inconvénients des ETF

- Le risque de perte en capital, comme n’importe quel produit financier.

- Le risque de change pour les ETF cotés en devise étrangère ; Le cours de la devise vient s’ajouter à l’évolution de l’indice sous-jacent.

- En fonction des marchés choisis, l’ETF peut être peu liquide (cas d’un marché de niche).

- Risque que l’évolution de l’ETF s’écarte de celle de son indice (le tracking error).

- Pas de droit de vote à l’assemblée générale d’une société cotée.

A noter

L’objectif de gestion d’un ETF est de suivre un marché, mais ce n’est pas de le battre.

Il doit correspondre à des objectifs d’épargne, tant en termes de risque, qu’en horizon de placement.

Les frais

Les ETF entraîne plusieurs sortes de frais :

- Les frais de courtage, (frais de transaction) lors de l’achat et de la vente de parts

- Les droits de garde, liés à l’établissement bancaire ou financier.

- Les frais de gestion de l’ETF.

Son fonctionnement

Deux techniques différentes de fonctionnement cohabitent pour la réplique de l’indice ou du panier d’actions : de manière physique ou synthétique.

Un tracker à réplication physique : il est investi dans tous les actifs composant l’indice. Le tracker a acheté tous les titres en question. En achetant ce tracker, cela revient à investir dans tous les titres qui composent l’indice de référence dont il réplique la performance.

Un tracker à réplication synthétique : Il est investi dans des actifs décorrélés de l’indice sous-jacent. Puis il y a un échange des performances avec celles des actifs composant l’indice concerné (swap de performance).

Gestion passive

L’ETF est un instrument adapté à la gestion passive. Cet outil permet aux épargnants d’investir en bourse sans y accorder beaucoup de temps ni de connaissances.

Support d’investissement

Plusieurs enveloppes peuvent les convenir :

  • Le compte-titre ordinaire (CTO). Cette enveloppe permet d’y loger la totalité des ETF de n’importe quelle place boursière.
  • Le Plan Epargne en Action (PEA) pour les ETF éligibles, car seuls les actifs majoritairement investis dans des titres européens peuvent être détenus dans un PEA.
  • L’assurance-vie. Chaque compagnie d’assurance détermine les actifs qui sont susceptibles d’être dans les contrats.

ETF à capitalisation ou distribution

Les ETF boursiers distribuent ou capitalisent. Les trackers qui investissent dans les actions en direct, donnent droits aux dividendes.

A distribution, ils reversent les dividendes correspondants aux actions.

A capitalisation, ils réinvestissent les dividendes par le biais d’achat dans de nouvelles actions de l’indice.