Les arnaques aux faux livrets d’épargne de plus en plus nombreuses sur Internet

Actualité

Sur Internet Les escroqueries sur les faux livrés d'épargne promettent des rendements très élevés L’ACPR (l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution), a diffusé le 13 février 2020 un texte, ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Sur Internet

Les escroqueries sur les faux livrés d'épargne promettent des rendements très élevés

L’ACPR (l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution), a diffusé le 13 février 2020 un texte, qui “met en garde le public contre les bannières publicitaires à caractère frauduleux proposant de faux livrets d’épargne à haut rendement”.

Ces faux placements qui font miroiter des taux d’intérêt en dehors de la réalité relève d’une escroquerie pour appâter les épargnants.

Après les placements atypiques

Il y a eu l’époque des placements dits atypiques (Forex, terres rares, diamant…) ici nous sommes sur une épargne plus traditionnelle. Le taux bas du Livret A, ne fait pas rêver. Les cibles sont d’autant plus faciles à amorcer. Souvent présentés comme « une alternative au Livret A », le pseudo livret, avec photo rouge ou jaune, rappelle les couleurs des établissements bancaires diffuseurs historiques du produit.

Renvoi vers les sites

En cliquant, l’épargnant est renvoyé vers des sites internet frauduleux, car en réalité il s’agit de tentatives d’arnaque. L’épargnant ainsi hameçonné est amené à effectuer un virement qui effectué, ne sera jamais récupéré.

Tous les ingrédients sont là : un rendement hors norme  (jusqu’à 8 fois supérieur au livret A), et une absence de fiscalité, et j’allais oublier « un rendement garanti »

Autant d’éléments qui doivent interpeller, puisqu’aucun rendement élevé ne peut être obtenu sans une prise de risque.

Les règles à suivre avant un investissement

- Consultation de la liste « noire », s’assurer que la société concernée, est autorisée faire de telles propositions financières, et vérifier qu’elle soit autorisée à opérer en France.

Pour se faire les sites Assurance Banque Epargne Info Service, ou sur le registre des agents financiers (Regafi) ou encore celui des intermédiaires en assurance et en banque (Orias), le permettent.

L’ACPR met régulièrement en garde le public sur les agissements d’entreprises présentant un caractère frauduleux.

A ce titre, l’ACPR vient ainsi d’inscrire deux nouveaux noms sur la liste noire des sites non autorisés.

Et l’ACPR de rappeler : « tout placement offrant une rémunération sensiblement supérieure à celle des produits d’épargne courants doit être un signe d’alerte ».

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Note actuelle
(3 votes)
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.