Encore des précisions sur la baisse des cotisations et de la taxe d'habitation en 2018

Loi de finances 2014
Actualité

Les détails de la réduction des cotisations sociales salariales en 2018 financées par une hausse de la CSG arrivent au compte-gouttes. Après l'annonce du ministère de l'Action et des Comptes ...

Cet article a été publié il y a 4 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.
Quelques articles récents qui pourraient vous intéresser :

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Les détails de la réduction des cotisations sociales salariales en 2018 financées par une hausse de la CSG arrivent au compte-gouttes. Après l'annonce du ministère de l'Action et des Comptes publics d'une diminution en 2 temps, le Premier ministre a précisé ce jeudi sur BFM-TV les contours de cette réforme.

-2,2 en janvier et -0,95 à l'automne

Hier, dans un communiqué de presse du ministère de l'Action et des Comptes publics, on apprenait que la suppression des cotisations sociales salariales de maladie (0,75%) et de chômage (2,4%) en contrepartie de la hausse la CSG de 1,7 point se ferait en 2 temps ; en janvier et à l'automne 2018.

Le Premier ministre, invité sur la chaîne de télévision, BFM TV ce jeudi 24 août 2017 a annoncé que la réduction dépasserait 2 points en janvier et un peu plus d'un point en octobre.

Annonce Edouard Philippe, BFM-TV, jeudi 24 août 2017

 Dès 2018, on fait un basculement du financement de la protection sociale depuis des cotisations sociales qui pèsent sur salaire vers la CSG. Cela représente pour les actifs un gain de pouvoir d'achat considérable. En année pleine, pour un salarié qui gagne le Smic, ça veut dire 250€ de pouvoir d'achat supplémentaire. Pour un salarié qui gagne 2000€ par mois, c'est 360 € de gain de pouvoir d'achat en année pleine.

[...] Il y aura une baisse de plus de deux points de cotisations sociales dès le 1er janvier. En octobre, il y aura ensuite une baisse d’un peu plus d’un point. 

Mais peu de temps après, Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics a été beaucoup plus précis dans un message posté sur Twitter :

  • au 1er janvier 2018 : baisse des cotisations de 2,2 points
  • à l'automne 2018 : baisse de 0,95 point.

Si la hausse de la CSG de 1,7 point est bien mise en place dès le 1er janvier 2018, le gain de pouvoir d'achat s'élèvera à 0,5 point en janvier puis à 0,95 à l'automne.

Baisse de la taxe d'habitation

Edouard Philippe a évoqué les nombreux sujets de la rentrée sur BFM ; baisse du nombre de contrats aidés, réforme du code du travail et de la formation professionnelle, revalorisation des pensions de retraite au 1er octobre, préparation d'un "plan étudiant" pour la réussite à l'université, et réduction de la taxe d'habitation.

Pour rappel, le programme d'Emmanuel Macron, lorsqu'il n'était encore que candidat aux élections présidentielles prévoyait déjà une suppression de la taxe d'habitation pour 80% des Français. Les pertes subies par les collectivités territoriales seraient entièrement prises en charge par l'État. Ensuite, le nouveau Gouvernement a précisé que cette mesure serait étalée sur 3 ans.

Sur l'antenne de BFM, le Premier ministre a d'abord annoncé qu'en 2018, la taxe d'habitation allait baisser de 3 milliards € pour 30% des Français. Mais le cabinet du 1er ministre a ensuite corrigé ces informations. La taxe d'habitation diminuera en fait de 30% pour 17 millions de Français. À nouveau, Edouard Philippe a précisé qu'"il n'y aura pas d'impact sur les collectivités territoriales".

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.