Investir dans les containers : Mise en garde de l’AMF

Actualité

Dans la lignée de l’or, cheptels de vaches, diamants, ou encore cannabis, terres rares, cryptoactifs, grands crus…, c’est au tour des containers de s’ajouter à la longue liste des placements ...

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Dans la lignée de l’or, cheptels de vaches, diamants, ou encore cannabis, terres rares, cryptoactifs, grands crus…, c’est au tour des containers de s’ajouter à la longue liste des placements atypiques.

Une mise en garde

L’AMF (Autorité des Marchés Financiers) met en garde à l’encontre de propositions d’investissement dans des containers. Elle fait suite à des signalements d’épargnants.

Comment se passe le démarchage ?

Les épargnants sont contactés par téléphone ou par mail. On leur propose des offres de placement dans des containers à consulter sur une plateforme en ligne.

"Le placement est présenté comme hautement rentable et sans risque" ; Or, pour l’AMF : « il n’y a en réalité aucune acquisition ni location de containers derrière les offres frauduleuses de ce type », avertit l’Autorité des marchés financiers.

Puis les épargnants sont « invités à signer un faux contrat de location ou un bulletin de souscription pour un présumé produit financier ou à souscrire à un livret avec versement d’intérêts, un FCPR ou encore un compte à terme ».

Des règles de prudence

Pour autant des règles de vigilance sont à appliquer avant tout investissement, comme :

- Être méfiant sur la teneur des promesses de gains rapides et au rendement élevé sans risque.

- Prendre le temps pour réfléchir, sans céder à la pression.

- Faire attention au transfert d’argent vers des pays sans lien direct avec l’opération.

Si besoin était de le dire, la prudence s’impose, en matière de véracité des informations ou de publicités délivrées par les démarcheurs.

Et bien sûr la diffusion de données bancaires, et personnelles nécessitent des vérifications préalables, quant au sérieux des sites.

Rappel :

- Si la société qui démarche n’a pas fait l’objet d’une mise en garde de la part de l’AMF, cela ne signifie pas pour autant que celle-ci est autorisée à fournir des services financiers.

L’AMF invite à "la plus grande vigilance" sur ces propositions d'investissement dans des containers, et recommande aux investisseurs de ne pas donner suite « sans avoir vérifié que ces personnes disposent des garanties ou des autorisations nécessaires ».

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Note actuelle
(1 vote)
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.