Livret d’épargne : les Français ont retiré un milliard d’euros en octobre

Actualité

Jusqu’à présent, l’année 2020 est une année de collecte pour les Livrets A et les LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire). C’est donc après 9 mois consécutifs de collecte, ...

Cet article a été publié il y a 3 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Jusqu’à présent, l’année 2020 est une année de collecte pour les Livrets A et les LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire). C’est donc après 9 mois consécutifs de collecte, que pour la première fois de l’année, que les retraits, en montant, sont supérieurs aux dépôts.

A noter que, ces deux livrets défiscalisés représentent une épargne sécuritaire et disponible immédiatement.

Une décollecte

Pour la Caisse des Dépôts et Consignation, le mois d’octobre voit une décollecte de 1,01 milliard d’euros (dont 940 millions d’euros pour les livrets A).

Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’épargne précise : « une pause était de toute façon prévisible ».

Plusieurs causes expliquent la tendance

Octobre correspond à la période de paiement des impôts locaux, taxe foncière…

Des dépenses furent reportées par les ménages, confinement oblige.

La période d’incertitudes qui continue n’est pas favorable à d’autres investissements (comme l’assurances-vie).

Indépendamment du Covid-19, le mois d’octobre reste traditionnellement un mois de décollecte pour les livrets d’épargne.

Une propension à laisser de l’argent sur leurs comptes courants, dans une démarche sécuritaire, face aux éventuelles dépenses de consommation.

Une épargne de précaution

Pour autant, la tendance ne s’inverse pas, et les ménages devraient continuer à se constituer, et maintenir leur épargne de précaution.

Pour Philippe Crevel. « Novembre avec cinq semaines de confinement devrait être marqué par le retour d’une collecte positive pour le Livret A ».

Quelques chiffres

En 2020 jusqu’à la fin du mois d’octobre,

31,73 milliards d’euros ont été épargnés sur ces livrets, dont 24,82 milliards sur les Livrets A.

Toujours selon Philippe Crevel : « la fin de l’année pourrait voir une collecte certainement supérieure à 25 milliards d’euros ».

Une collecte qui est d’autant plus significative, compte tenu de la rémunération particulièrement basse des livrets, 0,5 %, soit le seuil minimum, et historiquement bas.

La réouverture des magasins en décembre et les fêtes de Noël, annoncent peut-être de nouveau une décollecte.

Malgré un mois de décollecte, 2020 restera l’année du niveau de collecte record.

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.