Dernière mise à jour 29/03/2017
Newsletter saisir un email

Crédit Impôt Recherche (CIR) - Quelles dépenses éligibles ?

  • Dernière mise à jour :

 Les frais de recherche et développement : quelle définition ?

 
Ces frais correspondent  aux dépenses engagées, dans le but d’aboutir sur la reconnaissance d’un droit de la propriété industrielle : brevet, savoir faire.

Conditions d’affectation des dépenses 

Ouvrent droit au crédit d’impôt recherche, les dépenses affectées à la réalisation d’opérations de :

  • Recherche scientifique et technique ;
  • Recherche fondamentale ;
  • Recherche appliquée ;
  • Développement expérimental;
  • A compter du 1er janvier 2013 (Loi de Finances 2013), les dépenses éligibles sont étendues aux dépenses d’innovation réalisées par les PME ; en aval de la recherche et du développement, portant sur les activités de conception de prototypes de nouveaux produits ou d’installations pilotes. Ces nouveaux produits doivent remplir deux conditions :
    • Ne pas être encore mis sur le marché 
    • Se distinguer des produits existants ou précédents par des performances supérieures sur les plans techniques, de l’éco-conception, de l’ergonomie ou de ses fonctionnalités. 

                 Les prototypes d’un nouveau produit sont destinés à être utilisés comme modèle pour la réalisation du                   nouveau produit.

Conditions inhérentes aux dépenses 

Les dépenses prises en compte pour le calcul du crédit impôt recherche sont énoncées limitativement par la loi :

  • Les dotations aux  amortissements déductibles des immobilisations directement affectées à la recherche ;
  • Les dépenses de personnel 
  1. Rémunérations et charges sociales associées, des chercheurs et des techniciens de recherche affectés directement et exclusivement  aux opérations de recherche. Le personnel de soutien est exclu 
  2. Rémunération et juste prix versées aux salariés non chercheurs auteurs d’une invention  résultant d’opérations de recherche 
  3. Rémunérations du personnel de recherche affecté partiellement aux opérations de recherche 

 

  • Les dépenses de fonctionnement fixées à 75% de la dotation à l’amortissement des immobilisations affectées à la recherche, à 50% des dépenses de personnel (200% pour les dépenses concernant les jeunes docteurs) ainsi qu’à 50% des rémunérations supplémentaires et justes prix 
  • Les opérations de recherche sous traitées auprès d’organismes de recherche public 
  • Les opérations de recherche sous traitées auprès d’organisme privés ou à des experts scientifiques 

                   (Les plafonds applicables à ces dépenses dépendent du statut du sous traitant :  privé ou  public)

  • Les frais de prise, de maintenance et de défense des brevets et des certificats d’obtention végétale 
  • Les dotations aux amortissements des brevets et des certificats d’obtention végétale acquis en vue des recherches 
  • Les dépenses de normalisation afférentes aux produits de l’entreprise 
  • Les primes ou cotisations afférentes à des contrats d’assurance de protection juridique dans la limite de 60.000 € par an
  • Les dépenses liées à l’élaboration de nouvelles collections exposées par les entreprises industrielles du secteur textile-habillement-cuir 
  • Les dépenses liées à l’élaboration de nouvelles collections confiées par les entreprises industrielles du secteur textile-habillement-cuir à des stylistes selon des modalités définies par décret 
  • Les frais de dépôt des dessins et modèles 
  • Les dépenses de défense des brevets et des COV (certificat d'obtention végétale) 
  • Les dépenses de veille technologique exposées lors de la réalisation d’opération de recherche, dans la limite de 60.000 € / an.        

 

Conditions inhérentes aux dépenses d’innovation réalisées en 2013 par des PME (loi de Finances 2013)

 Les dotations aux amortissements des immobilisations affectées à la conception de prototypes de nouveaux produits ;

  • Les dépenses de personnel directement et exclusivement à la réalisation des opérations liées à la conception des prototypes de nouveaux produits ou d’installation de pilotes de même nature ;
  • Les autres dépenses de fonctionnement évaluées forfaitairement à 75% des dotations aux amortissements des immobilisations crées ou acquises à l’état neuf directement affectées à la réalisation des opérations et de 50% des dépenses de personnel affectées à ces opérations ou crées ;
  • Les dotations aux amortissements, les frais de prise et de maintenance de brevets et de certificats d’obtention végétale ainsi que les frais de dépôt de dessins et modèles relatifs à ces opérations ;
  • Les frais de défense de brevets et certificats d’obtention végétale, de dessins et modèles ;
  • Les dépenses exposées pour  la réalisation des opérations confiées à des entreprises, des bureaux d’études et ingénierie agrées.


Commenter cet article


Espace membre
pour que votre réaction soit publiée immédiatement, merci de vous connecter à votre compte

Se connecter et publier

Vous n'êtes pas encore inscris
sur LegiFiscal.fr

S'inscrire et publier

Commentaire libre
Vous pouvez réagir sans vous inscrire, votre
commentaire n'apparaîtera en liqne qu'après
modération.






Copyright (c) - http://www.legifiscal.fr/